L'Afssaps publie la mise à jour de ses recommandations concernant les implants mammaires PIP. Patientes, chirurgiens et associations sont appelés à être vigilants. Un numéro vert est en place.
Cela vous intéressera aussi

À la suite du décès par lymphome d'une femme porteuse d'implants mammaires de la société Poly Implant ProthèseProthèse (PIP), l'Afssaps vient d'actualiser ses recommandations. Elle appelle en quelque sorte médecins, patientes et associations à prendre chacun leur part de responsabilités.

Les porteuses de ces implantsimplants doivent consulter leur chirurgien ou leur médecin traitant, afin de respecter les recommandations de suivi de l'Agence. Cette dernière indique par ailleurs aux professionnels de santé qu'ils doivent contacter leurs patientes porteuses des implants PIP. Elle rappelle aussi le nécessaire respect de « leur obligation de signalement à l'Afssaps des explantations des prothèses mammaires, défectueuses ou non, de la société PIP ».

Les associations de patientes enfin, sont elles aussi mises à contribution. L'Agence leur demande « de bien vouloir informer leurs adhérentes des mises à jour des recommandations, et de signaler à l'Afssaps les explantations des prothèses mammaires dont elles ont eu connaissance ». Enfin, rappelons que les autorités sanitaires ont mis en place un numéro vert (gratuit depuis un poste fixe). Ce service, ouvert du lundi au samedi de 9 h à 19 h, est joignable au 0800 636 636.