Tout le weekend, les chaînes de télévision relaieront les demandes de dons pour aider la recherche contre le Sida à l’occasion du Sidaction.
Cela vous intéressera aussi

En France, en 2012, environ 6.400 personnes ont découvert qu'elles étaient séropositivesséropositives (selon l'InVSInVS). Dans le monde, 2,5 millions de nouveaux cas ont été comptés. En tout, en 30 ans, le VIHVIH a tué plus de 36 millions de personnes dans le monde et il y avait 35,3 millions de porteurs du virusvirus en 2012 (chiffres OMS). Alors que commence la 20e édition du Sidaction, le Sida n'est donc pas vaincu, loin de là.

Néanmoins, les efforts de la médecine, pour la recherche et pour les moyens de préventionprévention, portent leurs fruits. Les antirétroviraux associés en une trithérapietrithérapie ont démontré leur efficacité et stabilisent de la maladie. Le nombre de nouveaux cas régresse partout où ces traitements sont disponibles. Cependant, l'écart est grand entre les pays du Nord et ceux du Sud, en particulier l'Afrique subsaharienne où un adulte sur 20 vivrait avec le VIH (source OMSOMS). La recherche, elle, avance. De nouvelles pistes sont explorées. Récemment, la thérapie génique a été testée avec succès à l'université de Pennsylvanie (États-Unis).

Chez l'enfant (car on peut naître avec le VIH), l'espoir est né avec l'apparente guérisonguérison d'un bébé traité précocement et peut-être d'autres, comme cette petite fille née au Mississippi et dont la virémievirémie reste indétectable deux ans plus tard. Ces avancées ne sont que des espoirs, mais ils démontrent que les chercheurs, lorsqu'ils ont les moyens de travailler, peuvent donner de nouveaux moyens pour combattre cette maladie planétaire.