Santé

Alzheimer : le bilan inquiétant en France

ActualitéClassé sous :médecine , Alzheimer , bilan Alzheimer

La population vieillit et les maladies associées, comme la maladie d'Alzheimer, constituent un problème de santé publique grandissant pour la société. Le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire dresse un état des lieux préoccupant de la situation en France.

L’actrice française Annie Girardot était atteinte de la maladie d'Alzheimer. Elle est morte en 2011. Malgré cette pathologie, elle enchaîna les rôles jusqu’en 2007. © Georges Biard, Flickr, cc by sa 3.0

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative du cerveau qui conduit à la démence, c'est-à-dire une importante perte des capacités cognitives. Les personnes atteintes de ce mal souffrent de troubles de mémoire, de difficultés d’apprentissage et ne sont plus capables d'accomplir les gestes simples de la vie quotidienne.

Cette pathologie fut décrite en 1906 par le neurologue allemand Aloïs Alzheimer lorsqu'il observa des plaques suspectes dans le cerveau d'une de ses anciennes patientes. Il a cependant fallu attendre plus de 50 ans pour que la maladie d'Alzheimer soit considérée comme une maladie à part entière, et non comme les conséquences normales du temps qui passe sur l'organisme. Il faut dire qu'elle apparaît généralement tard, après l'âge de 60 ans, même si environ 3 % des malades sont touchés plus jeunes.

Auguste Deter, patiente du neurologue Aloïs Alzheimer, sur laquelle il décrivit la maladie neurodégénérative pour la première fois en 1906. © Wikimedia Commons, DP

Le vieillissement de la population fait de la maladie d'Alzheimer une priorité de santé publique dans tous les pays développés. Selon le CépiDc (Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès), la maladie d'Alzheimer et les autres démences (MAAD) seraient la quatrième cause de décès en France. Le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de septembre 2013 dresse un bilan alarmant de l'avancée des MAAD en France métropolitaine ces dernières années.

Les trois quarts des malades d’Alzheimer sont des femmes

Pour ce travail, les auteurs ont analysé les données de l'assurance maladie et des hôpitaux français des années 2007 et 2010. Leurs conclusions n'ont pas de quoi rassurer. En trois années, le nombre de personnes atteintes d'une MAAD aurait augmenté de 14,6 %, d'hospitalisations de 23,6 % et de décès de 13,9 %. Au total, en 2010, il y aurait eu 316.115 individus touchés, 228.190 prises en charge et 54.291 décès. Les femmes sont la cible principale et représentent près des trois quarts des malades.

Ces résultats montrent l'ampleur de la maladie d’Alzheimer dans la société. Avec cette étude, les épidémiologistes lancent un cri d'alerte et invitent les autorités sanitaires à prendre les mesures nécessaires pour la prise en charge et le recensement des malades. Ce bilan est d'autant plus effrayant que les chiffres seraient largement sous-estimés. Selon les auteurs, seule la moitié des personnes atteintes de MAAD seraient répertoriées dans les bases de données.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi