Santé

Téléthon 2007 : grande mobilisation dans toute la France

ActualitéClassé sous :génétique , Téléthon , AFM

C'est parti pour le vingt-et-unième Téléthon ! Trente heures de programmes télévisés et des manifestations dans tout le pays récolteront les fonds destinés à la recherche contre les myopathies.

Téléthon 2007, à nous de jouer...

Dès sa première édition en décembre 1987, le Téléthon, organisé par l'Association française contre les myopathies (AFM), a connu un succès inespéré. Il avait fallu peindre à la main un neuvième chiffre sur le compteur des promesses de dons placé devant la caméra de France 2. Depuis, cet appel à la générosité a toujours reçu du public le même accueil chaleureux et les dons ont augmenté au fil des années. En 2006, le compteur a dépassé 101 millions d'euros. La perception par le public et l’approche politique des maladies génétiques rares s'en sont trouvées à jamais modifiées.

Cette année, une grande mobilisation s'est mise en branle, engageant 24.000 bénévoles et treize villes ambassadrices. France Télévisions a fait les choses en grand avec trente heures d'émissions sur France 2 et France 3, entre vendredi et dimanche.  Liane Foly et Kad Merad, parrains du Téléthon 2007, seront accueillis sur les plateaux de France Télévisions par Sophie Davant et Nagui qui, en marathoniens de l'animation, seront sur le pont de vendredi soir à dimanche.

Un site pour s'informer, participer et donner... Cliquez pour y accéder.

Des résultats tangibles

Le samedi après-midi sera lorrain avec des défis sportifs à Metz, place de la Comédie et la soirée plus parisienne, en direct de Vincennes. Le dimanche sera national avec 22.000 animations réparties dans toute la France.

Comment donner ? Par téléphone, on peut appeler le 3637. On peut aussi remplir un formulaire en ligne sur le site Web du Téléthon. Plusieurs moyens de paiements sont proposés - carte bancaire, PayPal ou chèque - mais il est possible de déclarer une simple promesse de don. Pour le montant, c'est le cœur qui parle... Chacun peut contribuer selon ses moyens, les petits ruisseaux faisant les grandes rivières. Rappelons que les deux tiers (66 %) de ces dons sont déductibles des impôts.

Avec l'argent et l'écho médiatique du Téléthon, l'AFM a indéniablement fait progresser la recherche sur les maladies génétiques et, vingt plus tard, les effets deviennent tangibles.

Cela vous intéressera aussi