Santé

Le génome du meilleur ami de l'homme sous le microscope des chercheurs

ActualitéClassé sous :génétique

C'est une femelle boxer qui a été sélectionnée pour servir de modèle au nouveau projet de décryptage du génome canin que conduiront l'Institut Whitehead et le Centre de recherche génomique du MIT (Cambridge, Massachussets).

Le choix de cette race ne doit rien au hasard : les boxers présentent des génomes beaucoup moins variables que d'autres chiens et leur information génétique peut plus facilement être assemblée.

Une fois ce premier séquençage achevé, probablement courant 2004, il sera beaucoup plus aisé d'analyser les génomes de toutes sortes de races.

Et parce que l'endogamie est courante chez les chiens, nombre d'entre eux présentent des taux élevés de maladies (cécité, surdité, etc.) ; dépister les gènes responsables pourrait permettre d'éclairer d'un jour nouveau certaines affections similaires chez l'homme.

Cela vous intéressera aussi