Le moteur de recherche Ecosia aurait permis de planter plus de 82 millions d'arbres. © Quickshooting, Adobe Stock

Planète

Ecosia : comment fonctionne le moteur de recherche écolo qui plante des arbres ?

Question/RéponseClassé sous :Ecosia , arbre , moteur de recherche

Ecosia est un moteur de recherche qui plante un arbre toutes les 45 requêtes. Mais est-ce vraiment efficace ? Et surtout, comment de simples recherches en ligne peuvent-elles permettre de reboiser ?

Ecosia est un moteur de recherche écologique fondé en 2009 par Christian Kroll, entrepreneur allemand, afin de lutter contre la déforestation. Pour cela, leur promesse est simple. « Lancez une recherche pour planter des arbres », peut-on lire dans leur barre de recherches. Celle-ci surplombe un compteur sans fin... 82.201.900... 82.201.910... 82.201.920... Le rythme de plantation semble plus rapide que celui des secondes.

Cette efficacité n'aurait pas été complexe à mettre en place. « Nos bénéfices sont utilisés pour planter des arbres ». Tout simplement. Et en toute transparence. En effet, un rapport financier est dévoilé chaque mois pour que les utilisateurs sachent comment sont dépensés les revenus issus de leurs recherches.

Le moteur de recherche Ecosia revendique aujourd'hui 15 millions d'utilisateurs actifs par mois. © Ecosia

D'où viennent les bénéfices d'Ecosia ?

Basé sur Bing, le moteur de recherche de Microsoft, Ecosia fonctionne grâce aux publicités. En moyenne, et en tenant compte du fait que chaque personne ne clique pas sur une publicité, une recherche génère 0,5 centime d'euro. En tout, la moitié des revenus du site est généralement reversée dans leur mission écologique.

Si cela peut sembler dérisoire, depuis sa création en 2009, presque 13 millions d'euros ont pu être investis dans la plantation grâce aux publicités. Durant le seul mois de novembre 2019, 945.983 euros ont été consacrés à la reforestation, soit 80 % des recettes excédentaires de l'entreprise, c'est-à-dire des recettes restantes une fois les charges d'exploitation assumées (salaires, charges sociales, dispositions fiscales, bureau, frais de déplacements et autres).

Une culture d'arbres avant leur plantation au cœur du Brésil. © Ecosia

Un moteur de recherche écolo, est-ce vraiment efficace ?

En moyenne, la plantation d'un arbre est financée par 45 requêtes sur le moteur de recherche. La somme investie au mois de novembre, soit presque un million d'euros, correspond à 6.737.131 arbres plantés. Ils ont été répartis en plusieurs projets dispersés dans plusieurs pays : Madagascar, Burkina Faso, Éthiopie, Brésil, Espagne, Malawi, et Tanzani.

En tout, Ecosia participe à des programmes de plantation dans seize pays. Pour cela, l'entreprise reverse directement de l'argent à ces programmes, lesquels sont menés par des organisations locales, c'est un point d'honneur. En effet, dans l'un de ses articles de blog, Ecosia explique que quatre critères sont nécessaires pour que la plantation d'une forêt soit « une bonne nouvelle » :

  • la surveillance des arbres après leur plantation concrète ;
  • le partenariat avec les communautés locales pour que, d'une part, les arbres aient un intérêt pour elles mais que, d'autre part, elles puissent en prendre soin ;
  • la plantation d'espèces originaires de la région, et non d'espèces importées potentiellement invasives ;
  • la création d'une forêt diversifiée, ce qui exclut la monoculture.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !