Cela vous intéressera aussi

En général, il est recommandé de conserver les anciennes radiographiesradiographies. D'une part pour suivre l'évolution d'un problème médical, et d'autre part pour éviter de refaire inutilement plusieurs fois la même radio, ce qui serait coûteux et exposerait à de nouvelles irradiationsirradiations.

Toutefois, certaines radiographies ne présentent plus aucune utilité, qu'elles soient très anciennes ou que la personne concernée soit décédée. Qu'en faire dans ce cas ?

Les anciennes radiographies sont toxiques

Il ne faut surtout pas les jeter à la poubelle, puisque les anciennes radiographies sont souvent de type argentique et contiennent des sels d'argentargent, toxiques. Ce sont donc des déchets ménagersdéchets ménagers dangereux et les filières conventionnelles de traitement des déchets ménagers ne sont pas adaptées.

Le recyclage des radiographies numériques

Les radiographies numériquesnumériques, quant à elles, ne contiennent pas ou peu d'argent. Elles doivent cependant être recyclées car leur duréedurée de vie est de 300 ans.

En théorie, les centres de radiologiesradiologies, les pharmacies et les déchetteries acceptent de les récupérer pour les retraiter, mais ce n'est pas toujours le cas.

Certaines entreprises spécialisées, comme Rhône-Alpes argent, et organisations humanitaires, comme l'Ordre de Malte, recyclent les radios argentiques pour en extraire l'argent.

À titre d'exemple, le recyclagerecyclage d'une tonne de clichés permet de récupérer 10 kgkg d'argent. Le support plastiqueplastique, pour sa part, est recyclé sous forme de polyester ou valorisé thermiquement.