La vodka en Russie est l'alcool le plus apprécié par la population. © liandstudio, fotolia

Planète

Quelle est l'histoire de la vodka russe ?

Question/RéponseClassé sous :Culture , vodka en Russie , Russie
 

Boisson alcoolisée très populaire en Russie, la vodka est devenue un symbole culturel. Mais de quand date la première vodka russe ? Quelles sont ses origines ?

Il est admis que c'est le moine Isidore qui a été le premier à distiller de la vodka en Russie, en 1430. Cependant, la boisson aurait été introduite en Russie dès 1386. Le consul de Gênes aurait apporté à Moscou la première vodka pour le prince Dmitri Donskoï. La vodka remonterait au XIe siècle. Ce serait un médecin, Ar-Razi, qui aurait été le premier à extraire de l'éthanol par fermentation. Mais le produit n'était alors utilisé que pour la médecine.

La vodka en Russie : une recette stricte

L'État russe impose un monopole sur la production et sur la vente dès 1553. À l'époque, la boisson contient de nombreuses impuretés et sa teneur en alcool est très fluctuante, de 37 à 97°. En 1894, les autorités russes déposent un brevet pour une vodka à 40°, issue de la distillation de céréales et filtrée par du charbon à bois : la vodka russe est née.

Prohibition soviétique

Le tsar Nicolas II interdit la consommation d'alcool en 1914 pendant la première guerre mondiale. La prohibition est prolongée par les Soviétiques jusqu'en 1924 pour lutter contre l'alcoolisme qui touche fortement le pays.

Cela vous intéressera aussi

Kézako : comment fabrique-t-on de l'alcool ?  L’alcool est une classe de produits chimiques, il en existe donc plusieurs types. Qu'il soit destiné à être consommé comme boisson ou utilisé comme produit industriel, sa fabrication est différente. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, les différents procédés.