La révolution d'Octobre aboutira à la création de l'URSS en 1922. © dan177, fotolia

Sciences

Qu'est-ce que la révolution d'Octobre ?

Question/RéponseClassé sous :Époque contemporaine , Révolution d'Octobre , bolcheviks

Retour sur la révolution d'Octobre qui s'est déroulée il y a 100 ans. Comment s'est-elle mise en place ?

La révolution de février 1917 a vu la disparition de l'Empire russe avec le tsar Nicolas II à sa tête. Un gouvernement provisoire dirigé par le menchevik Kerenski gère le pays, qui est encore en guerre contre l'Allemagne. C'est dans ce contexte instable que les bolcheviks emmenés par Lénine et Trotsky vont prendre le pouvoir grâce à la révolution d'Octobre.

Une révolution d’Octobre sans effusion de sang

Dans la nuit du 24 au 25 octobre 1917 (6-7 novembre dans le calendrier grégorien), le comité militaire révolutionnaire, composé de centaines d'ouvriers, de soldats et de marins, occupe les sites stratégiques de Petrograd (l'actuelle Saint-Pétersbourg) : ponts, gares, centrales postales et téléphoniques et le Palais d'Hiver, siège du gouvernement provisoire.

Au final, ce renversement du pouvoir ne cause la mort que de six personnes. En effet, la majorité des soldats se prononce pour le soulèvement, ou se déclare neutre et refuse de soutenir le gouvernement provisoire. Pendant toute la journée, les tramways, les magasins et les théâtres restent ouverts. En revanche, il faut six jours, du 28 octobre au 2 novembre, aux Gardes rouges (révolutionnaires armés bolcheviks) pour prendre Moscou.

La révolution d’Octobre consacre la victoire bolchevik

Dès le 25 octobre, Trotsky, qui est alors président du Soviet de Petrograd, proclame la dissolution du gouvernement provisoire lors de l'ouverture du Congrès panrusse des soviets. Malgré le départ de 110 délégués pro-Kerenski, le Congrès nomme un gouvernement de 15 commissaires du peuple, tous bolcheviks, avec Lénine à sa tête. À cette occasion, le nouvel homme fort de la Russie proclame : « Nous allons maintenant procéder à la construction de l'ordre socialiste ».

Les premières mesures de la révolution d’Octobre

Le nouvel exécutif signe le décret sur la paix. Le 17 décembre, l'armistice de Brest-Litovsk met fin à la guerre entre la Russie et l'Allemagne. Ensuite, le gouvernement abolit la propriété foncière et laisse aux paysans le soin de se partager les terres. Les banques sont nationalisées. En janvier 1918, les bolcheviks dissolvent l'Assemblée constituante. À partir de là, les bolcheviks doivent faire face à une opposition hétérogène constituée de socialistes, d'anarchistes, de libéraux et de monarchistes. La révolution d'Octobre laisse alors place à la guerre civile russe.

Petite anecdote : Lénine esquisse quelques pas de danse en janvier 1918 quand la durée de son gouvernement dépasse d'un jour celle de la Commune de Paris.