Planète

Le jardin japonais : la représentation du monde

Diaporama - Jardins japonais : une magnificence à travers le monde
PhotoClassé sous :Planète , jardin japonais , Pays du Soleil Levant
Le jardin japonais : la représentation du monde
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Les divers composants esthétiques du jardin japonais sont les rochers, sélectionnés en fonction de leur forme, de leur texture, souvent regroupés en plusieurs éléments pour marquer une transition ou représentér une montagne ; l'eau sous forme de petits cours, de mares ou d'étangs, contenant les carpes koï, symboles d'amour et de virilité ; le sable, le gravier, deux éléments travaillés minutieusement en courbes et ondulations pour simuler la mer et formant un contraste avec la dureté des roches statiques ; les pas japonais conduisent vers la maison des thés et les lanternes de pierre servent à en illuminer le chemin, elles prennent parfois l'apparence de pagode ; le pont rouge ou l'enfilade de pierres de gué assurent le passage vers un ailleurs. Cette photo donne à voir le soin permanent apporté aux arbres et arbustes, précision qui va jusqu'à guider les branches et jusqu'à « épiler » chaque bouquet d'épines des pins. Tout arbre taillé, grand ou petit, caduque ou persistant, est « Niwaki » selon la déclinaison de formes autorisées : compacte, linéaire, en paliers ou tabulaire. Cet art, à rapprocher avec l'art du bonsaï où la miniaturisation est recherchée, vise à regrouper des masses de la végétation sur diverses parties de l'arbre tout en faisant disparaitre de la vue les branches, le résultat doit ainsi s'intégrer dans un ensemble paysager. Les ifs du Japon (Taxus cuspidata) se prêtent à la taille Niwaki, tous comme les pins blancs du Japon ou pins à cinq aiguilles. Le plus bel exemple est la taille de l'arbre nuage.

Jardin japonais. © Drobek226, CC0