Une espèce éteinte d'arbre à fleurs refait surface à Hawaï

Classé sous :botanique , arbre , Hibiscadelphus woodii

Un arbre à fleurs porté disparu a été redécouvert à Hawaï au cours d'une campagne d'observation par drone, d'après un communiqué du National Tropical Botanical Garden (NTBG) une institution œuvrant pour la recherche et la protection des plantes rares et menacées à Hawaï et en Floride. L'espèce dénommée Hibiscadelphus woodii est endémique de l'île hawaïenne de Kauai. Elle appartient à la famille des Malvaceae, comme les hibiscus. C'est un arbre aux fleurs jaune vif de 2,5 mètres à 5 mètres de hauteur qui vit à flanc de falaise, dans des zones difficiles d'accès, présentant des risques même pour lui : il est menacé par l'introduction d'espèces invasives et par les éboulements.

Une poignée de trois spécimens de l'espèce hawaïenne d'arbre à fleurs Hibiscadelphus woodii, présumée éteinte, a été observée en 2019 à l'aide d'un drone dans la vallée de Kalalau, sur l'île de Kauai. L'arbre est montré à environ 1 minute dans la vidéo. © NTBGSavePlants, YouTube

L'espèce Hibiscadelphus woodii a été découverte en 1991 par des chercheurs du NTBG et décrite en 1995. Sa population connue se limitait à une petite colonie de quatre spécimens, dont trois sont morts entre 1995 et 1998 après avoir été écrasés par un rocher, tandis que le quatrième, vu pour la dernière fois vivant en 2009, selon NTBG, était mort en 2011. Faute de nouvelles observations, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a déclaré l'espèce éteinte en 2016. C'était sans compter les trois individus accrochés à la falaise repérés au moyen d'un drone en 2019 par les botanistes du NTBG.

Hibiscadelphus woodii est une espèce d'arbre à fleurs endémique d'Hawaï considérée comme éteinte depuis 2016. Elle ressurgit en 2019 sous forme d'une colonie de trois individus identifiés à l'aide d'un drone. © Kenneth Wood, NTBG