Les habitants sont tellement habitués à ce que leur pays soit régulièrement la proie des laves qu’ils ont donné un nom à ces îlots de terre entourés de lave : les Kipuka. Une des nombreuses petites routes de la commune de Leilani Estates à quelques kilomètres de la mer près de la ville de Pahoa a été ainsi coupé par les coulées de lave. © Olivier Grunewald, tous droits réservés

Planète

Exclusif : 5 photos incroyables de l'éruption du volcan Kilauea à Hawaï

ActualitéClassé sous :Terre , Volcan , Kilauea

En mai 2018, le Kilauea, puissant volcan de Big Island, dans l'archipel d'Hawaï, entrait en éruption, provoquant des dégâts aux alentours et contraignant à évacuer des villages. Sur place, le photographe Olivier Grunewald a saisi l'évènement, observant les coulées et le lac de lave depuis un avion ou un bateau. Il nous fait partager en exclusivité quelques-uns de ses moments forts, par des photos exceptionnelles.

L'éruption du volcan Kilauea, à l'est de l'île principale de Hawaï, Big Island, a commencé début mai 2018 et l'activité, très intense, se poursuit. Elle s'inscrit en fait dans une histoire éruptive débutée en 1983.

Le premier mai 2018, un des deux lacs de lave présents sur ce volcan, le lac d'Halema'uma'u, commence à déborder, puis s'affaisse au fond de son cratère. Très vite, le niveau du second lac, celui du Pu'u O'o, baisse, et des panaches de cendres liés à ces effondrements sont libérés dans l'atmosphère.

Les fontaines de lave de 50 à 70 mètres de hauteur génèrent un important flot de lave donnant ici cet effet spectaculaire et tentaculaire. © Olivier Grunewald, tous droits réservés.
Les coulées de lave serpentent en terrain à peu près plat sur de nombreux kilomètres. © Olivier Grunewald, tous droits réservés.
L’activité du volcan Kilauea est permanente depuis 1983. De nombreuses phases ont amené des coulées de lave brûlant sur leur passage végétation et cultures. © Olivier Grunewald, tous droits réservés.

Un séisme a accompagné l'éruption

Parallèlement, de nombreuses fractures, pas moins de 25, se sont ouvertes dans les parties basses du volcan, non loin de la côte. D'importantes coulées de lave commencent à s'épancher, détruisant un grand nombre d'habitations et une partie de la centrale géothermique, principalement sur la commune de Leilani Estates.

Le 5 mai, un tremblement de terre de magnitude 6,9 s'accompagne d'un mouvement de tout le versant sud du Kilauea vers l'est en direction de l'océan. Les relevés GPS montrent un déplacement de 50 cm en surface, mais le mouvement est estimé à 2,5 m en profondeur.

L’activité volcanique a détruit en partie la petite bourgade de Leilani Estates, qui a été évacuée. © Olivier Grunewald, tous droits réservés.

Big Island s'agrandit

Après cette phase très mouvementée, l'activité s'est stabilisée. Elle produit actuellement des fontaines de lave sur la huitième fracture ouverte et une coulée de lave de 10 kilomètres va se jeter dans l'océan au niveau du village de Vacation Land, aujourd'hui disparu. Sa vitesse est estimée à 27 km/h et la lave a construit un delta qui agrandit Big Island de 500.000 m3. Les puits dans lesquels bouillonnaient les lacs de lave continuent de leur côté à s'effondrer.

Personne ne sait combien de temps l'éruption va durer, des semaines, des mois, voire des années...

Par Bernadette Gilbertas.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

En savoir plus sur Olivier Grunewald

Depuis maintenant trente ans, il sillonne les espaces les plus sauvages de la planète. Il est l’un des rares photographes à s’être spécialisé dans les volcans en éruption. Il immortalise avec une patience infinie les aurores boréales, guette ces lumières magiques qui magnifient les paysages et capte les scènes fugaces de la vie animale, autant de phénomènes naturels qui exercent toujours sur lui une véritable fascination.

N'hésitez pas à acheter le livre :