Planète

Le jardin Ritsurin, une œuvre d’art à ciel ouvert

Diaporama - Jardins japonais : une magnificence à travers le monde
PhotoClassé sous :Planète , jardin japonais , Pays du Soleil Levant
Le jardin Ritsurin, une œuvre d’art à ciel ouvert
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le jardin Ritsurin est édifié au rang de Trésor national du Japon depuis 1953, labellisé « Paysage exceptionnel » et trois étoiles au guide touristique Michelin japonais. Il date du XVIe siècle et ses travaux, impulsés par Ikoma Takatoshi, ont duré une centaine d'années pour parvenir à cette absolue magnificence sur 16 hectares en 1745. Ils sont situés à Takamatsu, sur l'île de Shikoku et, selon le principe du « paysage emprunté », avec une partie du parc adossée au mont Shiun, il s'étend sur 75 hectares, l'objectif de cette technique, le Shakkei, est de s'intégrer dans un site naturel déjà existant pour donner l'illusion d'un paysage sans limites, en intégrant des perspectives et trompant ainsi la perception visuelle. Le jardin Ritsurin est parsemé de six lacs, treize collines artificielles boisées, de ponts et de pavillons.

Dans ce magnifique jardin, les quelques milliers de pins sont taillés et guidés ici depuis 300 ans ; il est presque impossible de dissocier les éléments naturels de ceux qui sont l'œuvre de la main de l'Homme. L'allée de pins noirs est réputée et le pavillon de la Lune où l'on boit le thé, sont des incontournables.

Les pins du jardin japonais Ritsurin. © LittleMouse, CC0