Planète

Prédation et Mortalité

Dossier - La tortue verte de l'océan indien
DossierClassé sous :zoologie , tortues , marines

-

Au niveau international, les tortues marines subissent une surexploitation inquiétante, certaines espèces sont menacées de disparition complète. Ce fait alarmiste a fait réagir les instances internationales.

  
DossiersLa tortue verte de l'océan indien
 

Dans la nature, la tortue verte pourrait vivre jusqu'à plus de cinquante ans. Bien que cette espèce se reproduise massivement, la mortalité dans les premières années est très élevée.

Bernard l'hermite en Thaïlande. © Rushen, Wikimedia commons, CC by-sa 2.0

Dès le stade œuf, des destructions des sites de ponte peuvent détruits par des marées cycloniques, des rats, des chiens, des braconniers, des pluies torrentielles ou par d'autres tortues femelles en train de creuser leur nid.

Les jeunes tortues sont aussi dévorées par des oiseaux comme les frégates, des crustacés comme des bernard-l'hermite ou des crabes, des poissons comme les mérous ou les requins.

A l'âge adulte, des morts accidentelles, surtout chez des femelles ont lieu sur la terre ferme notamment à cause des insolations quand le chemin vers la mer se retrouve encombré d'embûches.

Tortue Verte morte © Photo Philippe Mespoulhé, DR

En mer, des décès se produisent après des accidents avec des hélices de bateaux ou des asphyxies par des sacs en plastique, des noyades dans des filets de pêcheurs ou sur des palangres. Les gros requins (requin tigre) sont les principaux prédateurs des tortues adultes.

Halte forcée © Photo Philippe Mespoulhé, DR

Il faut entre 1000 et 2000 jeunes tortues à la naissance pour avoir un adulte. Sélection naturelle impitoyable !