Il faut savoir avant toute chose que les mygales sont, et restent, des animaux sauvages et venimeux. L'effet de mode et l'innommable trafic commercial amènent des idées fausses à proscrire. Sans doute avez-vous déjà entendu parler des "NAC" (Nouveaux Animaux de Compagnie), dont les mygales, reptilesreptiles et autres espèces exotiquesexotiques seraient les dignes représentants ! Comme si une araignéearaignée ou un serpent pouvaient être domestiqués ("donne la papatte !")... Ridicule, et dangereux qui plus est.

Certaines personnes partent avec l'idée d'élever à la maison une nouvelle bestiole à 8 pattes, dans le seul but de manipuler et triturer à chaque visite d'amis à épater, histoire de placer l'animal sur les gros doigts boudinés de la petite copine ou du vieil oncle terrorisé. Grave erreur. Mettez-vous à la place de l'animal qui vous perçoit, vous représentez une menace potentielle et une importante source de stressstress pour lui, car ce dernier ne peut pas connaître de prime abord vos intentions.

Une mygale ne sera jamais un animal de compagnie, et les manipulations en élevage sont d'ailleurs à limiter au maximum (voir le chapitre Consignes de manipulations sur MYGALES DU MONDE).

De plus, les animaux qui ne vivent pas à l'état sauvage sous nos latitudeslatitudes nécessitent des exigences spécifiques qu'il faut connaître. Il est donc fortement recommandé aux néophytes de se renseigner au préalable sur les contraintes, les obligations sanitaires et les dangers inhérents à l'élevage. En résumé, si vous avez une subite envie de nouveauté ou de sensationnel, mieux vaut passer votre chemin (voir la rubrique Actualités sur MYGALES DU MONDE).

Image du site Futura Sciences