Planète

Des acariens dans le lit ? Que faire ?

Dossier - Les acariens, envahisseurs invisibles
DossierClassé sous :zoologie , acariens , parasites

-

Les acariens sont partout, mais nous ne les voyons pas. Ils colonisent tous les milieux, grouillant de la profondeur de nos matelas à la poussière de nos appartements. Certains sont des parasites nuisibles, d'autres des alliés précieux.

  
DossiersLes acariens, envahisseurs invisibles
 

Aux États-Unis, le dégoût des acariens se transforme en véritable psychose. Glen Needham, professeur au Centre international de l'acariologie de l'Ohio, véritable Mecque de l'étude des acariens, a créé une brigade d'intervention un peu spéciale : sur simple appel téléphonique, il se déplace au domicile de personnes inquiètes de la présence d'acariens dans leurs literies ou sur leur peau, pour éliminer les parasites indésirables.

Glen Needham est confronté à la phobie quotidienne de ses concitoyens : « Un célèbre patron d'entreprise a pris l'habitude de se raser entièrement le corps avant de se coucher, et de dormir les mains croisées sur ses parties intimes, afin d'en interdire l'accès aux acariens ! D'autres n'ont pas hésité à brûler toute leur literie pour être certains d'éliminer définitivement l'objet de leur hantise ».

L'acarien Demodex folliculorum. © Kalcutta, Shutterstock

Lorsque Glen Needham comprend qu'il ne peut plus lutter contre la phobie de ses patients, il leur conseille une solution radicale : « En déménageant à plus de 1.500 mètres de hauteur, ces personnes retrouvent la paix, puisque les acariens des literies et des poussières ne survivent pas à cette altitude ».

Voir aussi : Pourquoi les acariens ne survivent-ils pas en altitude ?

L'oribate est un acarien. © Pascal Goetgheluck/Mona Lisa, reproduction et utilisation interdites

Lutter contre les acariens

Pourtant, de l'avis des spécialistes, le meilleur moyen de lutter contre les acariens consiste, plus simplement, à aspirer régulièrement les poussières, à aérer quotidiennement les logements, ainsi que les draps de lits ou les couettes. « Les maisons trop chauffées et les environnements calfeutrés, plébiscités en temps de "cocooning", sont en effet les meilleurs alliés des acariens », sourit Denis Charpin (voir page précédente de ce dossier). Mieux : des études scientifiques ont prouvé que le contact précoce des nourrissons avec des animaux de la ferme les protégeait efficacement, devenus adultes, des substances allergènes des acariens !

Voir aussi : Comment se débarrasser des acariens ?