Planète

Les alpes centrales

Dossier - Minéralogie des Alpes françaises - Mythe et fascination
DossierClassé sous :géologie , minéraux , alpes

-

Depuis des temps immémoriaux, les « cristaux » ont été recherchés dans les Alpes, nous vous proposons une promenade à travers les principaux sites, en s'attardant tout particulièrement sur les sites sources de spécimens parmi les meilleurs au monde.

  
DossiersMinéralogie des Alpes françaises - Mythe et fascination
 

Le massif au sud d'Allevard a été l'objet d'exploitations pour le fer à partir de la sidérite depuis le moyen-âge. D'excellents spécimens de sidérite, de quartz, parfois en macle de La Gardette, de quartz sur sidérite font de ce gisement un haut lieu de la minéralogie.

Les sidérites d'Allevard peuvent être considérées comme parmi les meilleures connues. La bournonite, la tétrahédrite, l'ankérite/dolomite ont également été découvertes à Allevard. La plupart des spécimens ont été extraits dans la deuxième moitié du XIXème siècle.

Fluorite rose - Massif du Mont-Blanc, Chamonix, Haute-Savoie - Collection W.Thompson - Reproduction et utilisation interdites © Photo : Jeff Scovil

Entre Maurienne et Tarentaise, en Savoie, la massif de la Lauzière est riche de nombreuses espèces curieuses. On peut remarquer plus particulièrement l'anatase avec des cristaux jusqu'à 4,6 cm, ce qui est remarquable pour l'espèce (record de l'espèce à 5,2 cm pour une anatase du Binntal, de l'Alp Lercheltini, à la Smithonian Institution, ex-collection Carl Bosh, trouvée à la fin du XIXème siècle). Diverses couleurs de cristaux sont rencontrées : noir, noir-bleuté, gris mat, rouge/rougeâtre, orangé/rouge, etc.

Anatase - Le Plan du Lac, Saint-Christophe en Oisans, Isère - Collection P.Guiguet-Bologne - Reproduction et utilisation interdites © Photo : Louis-Dominique Bayle - Revue Règne Minéral

Ces cristaux d'anatase peuvent être considérés comme un des fleurons de la minéralogie Alpine. A l'anatase est associé le rutile, pseudomorphosant souvent les cristaux d'anatase ou traversant les cristaux de quartz, la titanite, l'apatite rose (rare, jusque 2/3 cm), la bertrandite et la phénacite, en petits cristaux millimétriques, le béryl bleu (aigue-marine !), et la monazite, en jolis cristaux bien orange et brillant, assez gros pour l'espèce (5/6 mm).

Dans de très limités et rare secteurs, voire même au niveau d'une fissure particulière, les cristaux de quartz contiennent un rare sulfosel de plomb, la ménéghénite.

Le quartz peut se trouver à La Lauzière incolore, chloriteux, avec parfois de très beaux ensembles présentant un dégradé des verts de la chlorite, ou présentant des « fantômes », ou encore « fumé », avec une jolie couleur cognac/rosée, et un éclat généralement très brillant. Des constructions de type quartz à âme sont aussi présente, et s'expriment de manières des plus élégantes et délicates.