Planète

Une démographie débordante

Dossier - La santé fragile de la Méditerranée et de la mer Noire
DossierClassé sous :géographie , Mer Noire , méditerranée

RDT Info

-

La santé fragile de la Méditerranée est, depuis longtemps, au cœur des recherches environnementales européennes. Objet également de plusieurs projets d'évaluation et de remédiation, la mer Noire n'a pas été non plus négligée.

  
DossiersLa santé fragile de la Méditerranée et de la mer Noire
 

C'est que le temps presse. Ces deux mers qui forment la bordure méridionale du continent subissent actuellement de profondes transformations. Elles ont en commun – outre leur relativement petite taille – d'être quasiment closes, la circulation de l'eau étant considérablement freinée par les détroits de Gibraltar, des Dardanelles et du Bosphore.

Une telle fermeture aggrave les impacts d'une démographie en expansion rapide. "Alors que la population des Etats bordant la Méditerranée était de 246 millions d'habitants dans les années 1960, elle dépasse aujourd'hui 450 millions de personnes, rappelle Michael Scoullos, de l'Université d'Athènes, secrétaire de l'Office pour l'information sur la Méditerranée (MOI-ECDSE). Il faut y ajouter les flux saisonniers des grandes migrations touristiques, soit 150 millions de personnes. Ces chiffres, selon toutes les prévisions, continueront d'augmenter."

50% des quelque 25 000 km de rivages méditerranéens sont déjà lourdement urbanisés. Les stations d'épuration construites dans la foulée de cette expansion sont souvent vétustes, sous-dimensionnées, et la totalité de la population côtière est loin d'y être raccordée.

En outre, "progrès" technique aidant, l'impact de l'homme sur le milieu marin est globalement de plus en plus important.