Située dans la partie Sud-Ouest de l'Océan Indien, par 55° 30 de longitudelongitude Est et par 21° de latitudelatitude Sud, la Réunion est isolée à la fois sur le plan physiquephysique, économique et culturel.

Image du site Futura Sciences

La Réunion est située à 830 Km de Madagascar, à 200 Km de Maurice et à 10 000 Km de la Métropole. Cette île volcanique fait partie de l'archipelarchipel des Mascareignes avec les îles Maurice, Rodrigue, Agalega, et Saint Brandon. Sa superficie est de 2 500 Km2. La Réunion se distingue de ses sours par son relief, le Piton des Neiges, son point culminant atteint en effet 3 069 m. D'autres sommets atteignentaussi des altitudes très respectables comme le Gros Morne qui dépasse 2 990 m et le Piton de la FournaisePiton de la Fournaise qui atteint 2 600 m et qui est toujours en activité. Ce relief si particulier donne tout son cachet à cette île exceptionnelle.
Les plages sont concentrées à l'ouest sur la côte sous le ventvent, c 'est aussi dans cette zone que se trouve le seul port de la Réunion. Saint Denis en est le chef lieu et se trouve tout au nord de l'île.

Trois grandes zones partagent la Réunion : Les Hautes Plaines, La Zone Nord-Ouest, La Zone Sud Est:

  • Les Hautes plaines : Deux grandes plaines, la Plaine des Palmistes et la Plaine des Cafres séparent la partie nord-ouest et la partie sud-ouest de l'île. Le point culminant est le col de Bellevue. Il est aussi le point de séparationséparation de ces deux plaines. Il y règne une fraîcheur fort appréciée des habitants de l'île, surtout en saisonsaison chaude.

  • La Zone Nord-Ouest est principalement constituée de trois grand cirques, Cilaos, Mafate, et Salazie. Anciens volcansvolcans dont les parties centrales se sont effondrées, ces cirques magnifiques abritent à l'intérieur quelques villages et hameaux.

  • La Zone Sud-Est est la région la moins peuplée de l'île. En effet, la présence du volcan actif de la Fournaise et la topographie empêchent tout établissement humain un tant soit peu important. Il n'est donc pas étonnant que les deux principale villes de cette zone (Ste Rose et St Philippe) soient situées à bonne distance de "l'enclos" où s'épanchent la plupart des coulées de lavelave.

Image du site Futura Sciences