Planète

Mouette tridactyle

DéfinitionClassé sous :zoologie , oiseau , piscivore
Photo d'une mouette tridactyle. © DickDaniels, CC-by-SA 3.0

Mouette tridactyle (Linnaeus 1758) - Rissa tridactyla

  • Ordre : Charadriiformes
  • Famille : Laridae
  • Genre : Rissa
  • Taille : 0,30 à 0,40 mètre (envergure 0,95 à 1,20 mètre)
  • Poids : 300 à 500 grammes
  • Longévité : 18 à 21 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description de la mouette tridactyle

La mouette tridactyle est un peu plus ronde que la mouette rieuse, et par les couleurs de son plumage on pourrait la confondre avec le goéland argenté. Mais elle s'en distingue par la couleur de son bec qui est jaune uni, par ses pattes courtes, palmées et noires, munies de seulement trois doigts, et par l'extrémité des ailes qui est noire sans taches blanches. Le dos est gris tandis que la tête et la partie ventrale sont d'un blanc immaculé. En hiver, l'oiseau arbore une marque sombre derrière l'œil, et un collier gris foncé lui barre la nuque. 

Mouette tridactyle. © Rainer Altenkamp, GNU FDL Version 1.2

Habitat de la mouette tridactyle

La mouette tridactyle est pélagique et ne gagne les côtes que lors de la période de reproduction. On ne trouve les deux sous-espèces que dans l'hémisphère nordRissa tridactyla tridactyla qui évolue dans l'Atlantique nord de l'Ouest de l'Europe au nord de la Russie, et Rissa tridactyla pollicaris qui occupe le Pacifique nord depuis le détroit de Béring jusqu'au Japon. L'oiseau bâtit préférentiellement son nid sur un surplomb de falaise ou sur une corniche.

Zone de nidification type. © Dewhurst, Donna A., US F&WS, domaine public

Comportement de la mouette tridactyle

La mouette tridactyle niche en colonies denses. C'est un oiseau grégaire et sociable qui fréquente d'autres espèces telles que les guillemots, les macareux ou les pingouins. En dehors de la période de reproduction, la mouette tridactyle vit seule ou en petits groupes. Elle ne se rassemble en bandes que sur les zones riches en nourriture. Les vocalisations sont formées de cris aigus et nasillards qui servent à identifier le ou la partenaire et ses poussins. Elle est active de jour comme de nuit. C'est une migratrice partielle. Son vol est élégant au contraire de sa démarche au sol qui très maladroite du fait de ses courtes pattes. La mouette tridactyle compte quelques prédateurs. Mais ce sont surtout les œufs et les poussins qui font les frais de la fringale des grands corvidés, des goélands argentés et en plus faible mesure par les mustélidés lorsque le site de nidification est installé sur le continent. L'adulte est souvent victime de kleptoparasitisme perpétré par le grand labbe qui lui vole le poisson qu'elle vient de capturer. 

Mouettes tridactyles en vol. © Hans Hillewaert, CC-by-SA 3.0

Reproduction de la mouette tridactyle

Lorsque les adultes reviennent du large où ils ont hiverné, entre les mois de janvier et avril, ils retrouvent généralement le nid qu'ils ont bâti l'année précédente. Celui-ci est principalement installé sur les parois de falaises, mais on peut en trouver aussi dans les anfractuosités d'anciens bâtiments désaffectés. Le nid exigu mais qui peut peser plusieurs kilos, est construit à l'aide de terre, d'herbes, d'algues et de plumes et cimenté à la roche à l'aide boue et de fientes. Au courant des mois de mai et de juin, la femelle pond deux œufs qui sont couvés par les deux parents pendant quatre semaines. Le nid étant construit sur le vide, les jeunes ne peuvent le quitter et y restent pendant une quarantaine de jours avant de prendre leur envol définitif en plongeant dans le vide. Les juvéniles atteignent leur maturité sexuelle entre quatre et cinq ans.

Mouette tridactyle et son poussin. © Andreas Trepte, CC-by-SA 2.5

Régime alimentaire de la mouette tridactyle

La mouette tridactyle est essentiellement piscivore, se nourrissant de poissons mais aussi de petits crustacés et de céphalopodes. Elle ne dédaigne pas les déchets rejetés des bateaux et très occasionnellement les invertébrés qu'elle peut trouver à terre. Lorsqu'elle pêche elle ne s'immerge pas, mais flotte à la surface de l'eau. 

Petit différend entre mouettes tridactyles. © Malene Thyssen, GNU FDL Version 1.2

Menaces sur la mouette tridactyle

La mouette tridactyle appartient à l'espèce d'oiseau la plus abondante dans le monde. Ses populations ne sont pas en danger malgré une régression constatée depuis les années 1990. Celle-ci est principalement due à la diminution en ressources de nourriture et à la pollution marine.

Cela vous intéressera aussi