Planète

Mésoglée

DéfinitionClassé sous :zoologie , mésoglée , spongiaires
Le corps d'une méduse est entouré d'un tissu ferme, l'ectoderme. D'autres types de cellules, très tôt différenciées dans l'embryon, forment le système digestif. C'est l'endoderme. Entre les deux ne se trouve aucun organe interne mais une matrice lâche, la mésoglée. © Semio/ Flickr CC by-nc-sa 2.0

La mésoglée est une matrice riche en collagène, ressemblant à de la gelée, que l'on trouve dans le corps des spongiaires (éponges), des cnidaires (méduses et polypes) et des cténaires (ou cténophores). Quelques cellules y circulent (des cellules nerveuses notamment) mais la mésoglée n'est pas un tissu.

Les spongiaires et les cnidaires sont, pour cette raison, qualifiés de diploblastiques. Ce sont donc des animaux dont les embryons ont deux types de feuillets, l'ectoblaste et l'endoblaste, qui donneront respectivement l'ectoderme (qui protège l'animal de l'extérieur) et l'endoderme (qui s'occupe de la digestion). Les autres animaux, triploblastiques, ont un feuillet de plus, le mésoblaste, qui  produira les organes internes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi