Planète

Cercopithèque des marais

DéfinitionClassé sous :zoologie , singe , quadrumane
Photo d'un cercopithèque des marais. © Cacophony, GNU FDL Version 1.2

Cercopithèque des marais (Pocock 1907) - Allenopithecus nigriviridis

  • Ordre : Primates
  • Famille : Cercopithecidae
  • Sous-famille : Cercopithecinae
  • Tribu : Cercopithecini
  • Genre : Allenopithecus
  • Taille : 0,40 à 0,60 m (longueur de la queue 0,50 m)
  • Poids : 3,5 à 7,0 kg
  • Longévité : 15 à 23 ans 

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure

Description du cercopithèque des marais

Le cercopithèque des marais ou cercopithèque noir et vert est un petit singe au pelage gris verdâtre sur la partie supérieure, et beige, voire blanc sur le ventre. La face est ronde et rosée comme les oreilles. Les yeux sont surmontés d'un casque de poils, et les joues sont garnies de favoris qui lui confèrent un aspect léonin. Les doigts et les orteils sont reliés entre eux par une courte membrane de peau, typique des animaux aux mœurs aquatiques. Le primate possède une queue qui lui sert de balancier lors de ses acrobaties aériennes. Autant dans les arbres qu'au sol, il évolue à quatre pattes.

Portrait d'un cercopithèque des marais. © Patrick Straub

Habitat du cercopithèque des marais

Il habite les forêts denses marécageuses d'Afrique centrale, en République démocratique du Congo, au Cameroun et au Gabon. On le trouve également dans les forêts-galeries dont les canopées se rejoignent au-dessus d'une rivière ou d'un fleuve.

Comportement du cercopithèque des marais

Le cercopithèque noir et vert est un animal diurne et grégaire qui vit en bandes composées de plusieurs mâles et de plusieurs femelles, d'une quarantaine d'individus. Lors de la recherche de nourriture, il arpente son territoire par petits groupes variant de deux à six singes. Il adoptera un lieu de couchage identique pendant tout le temps qu'il se maintiendra sur un site. Le primate vit en sympatrie avec le cercopithèque ascagne ou à queue rouge, et le cercopithèque de Wolf avec qui il partage son habitat. L'épouillage est de règle chez cette espèce également. Cette activité sert à renforcer les liens sociaux entre les différents membres du groupe. Les vocalisations ressemblent à des grognements et sont destinées à conserver le contact avec les autres singes. Ses principaux prédateurs sont le python et le chimpanzé qui, exceptionnellement, peut manger de la viande.

Cercopithèque noir et vert. © Grendelkhan, GNU FDL Version 1.2

Reproduction du cercopithèque des marais

Le mode de reproduction du cercopithèque des marais est mal connu. On sait que la femelle donne naissance à un seul petit au courant du mois de juin. Les petits sont transportés par leur mère qui les allaite pendant trois mois environ. Les jeunes sont sexuellement matures entre trois et cinq ans. 

Juvénile de cercopithèque de Allen. © Lea Maimone, CC by-SA 2.5

Régime alimentaire du cercopithèque des marais

Le cercopithèque des marais est essentiellement frugivore, mais il se nourrit également d'insectes qu'il capture dans la canopée, le cœur de certaines plantes, le nectar de certaines fleurs de légumineuses, des racines, mais aussi de poissons qu'il pêche dans les lits des rivières à la saison sèche. Le singe n'est pas très apprécié des cultivateurs car il lui arrive d'effectuer des razzias dans les plantations bordant la forêt, dans laquelle il se réfugie pour échapper à la colère des Hommes.

Cercopithèque des marais. © Cacophony, GNU FDL Version 1.2

Menaces sur le cercopithèque des marais

Le cercopithèque des marais est classé en « préoccupation mineure », mais ses effectifs ne sont absolument pas connus. En effet, la niche écologique qu'il occupe étant très difficile d'accès, l'animal n'a pas été beaucoup étudié, et encore moins recensé. Il est cependant chassé pour sa chair et les jeunes sont capturés pour servir d'animaux de compagnie.

Cela vous intéressera aussi