Planète

Bernache du Canada

DéfinitionClassé sous :zoologie , oie , ansériforme
Bien qu’elle sache très bien voler, la bernache du Canada se voit plus fréquemment au sol que sur l'eau. © gr8dnes, Flickr, cc by nd 2.0

Bernache du Canada (Linnaeus 1758) – Branta canadensis

  • Ordre : Ansériformes
  • Famille : Anatidae
  • Genre : Branta
  • Taille : 0,90 à 1,00 m (envergure 1,60 à 1,75 m)
  • Poids : 3,5 à 5 kg
  • Longévité : 20 à 24 ans

Statut de conservation UICN : LC, Préoccupation mineure

Description de la bernache du Canada

La bernache du Canada, dont il existe sept sous-espèces, est la plus grande des espèces d'oies noires. Elle a la tête, le bec et le cou entièrement noirs, à l'exception des joues et de la gorge, qui sont blanches. Le corps est presque entièrement gris-brun et strié de liserés clairs, tandis que la partie ventrale et le croupion sont blancs. La queue et les pattes sont noires. Les différentes sous-espèces ont été répertoriées par Alan P. Peterson :

  • Branta canadensis canadensis ;
  • Branta canadensis interior ;
  • Branta canadensis maxima ;
  • Branta canadensis moffitti ;
  • Branta canadensis fulva ;
  • Branta canadensis occidentalis ;
  • Branta canadensis parvipes.
On dénombre sept sous-espèces de bernaches du Canada. © DickDaniels, Wikipédia, GNU 1.2

Habitat de la bernache du Canada

La bernache du Canada se reproduit sur la quasi-totalité de l'Amérique du Nord, à l'exclusion de l'extrême nord arctique et des territoires situés le plus au sud. Quelques couples ont été introduits en Europe. Elle nidifie dans les pays du nord : Norvège, Suède, Danemark, mais également en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en France. Elle a une préférence pour les zones humides de type marais, prairies inondables, étangs, lacs, etc.

Couple de bernaches du Canada à Bodega Bay, en Californie. © davidhofmann08, Flickr, cc by nc nd 2.0

Comportement de la bernache du Canada

La bernache du Canada est naturellement migratoire, même si de nombreuses populations deviennent sédentaires. Elle vole en formation en V lors de ses déplacements et est très bruyante. L'augmentation régulière de ses populations permanentes l'a fait classer comme nuisible, car elle envahit aussi bien les aires de stationnement et les terrains de golf que les parcs urbains. Elle est extrêmement agressive lors de la défense de son nid et de ses oisons, et ne craint pas d'attaquer l'Homme.

Bernache du Canada en vol. © Mike Baird, Flickr, cc by 2.0

Reproduction de la bernache du Canada

La bernache du Canada nidifie à même le sol à proximité de l'eau. Monogame, l'oiseau reste avec son partenaire toute sa vie. Il n'en change qu'en cas de décès du partenaire. Le nid est tapissé de plumes et de duvet. La femelle y pond de quatre à six œufs qui sont couvés pendant environ quatre semaines par les deux parents. La mère y passe cependant davantage de temps, alors que le mâle monte la garde. Les jeunes sont emplumés entre 20 et 40 jours, qui correspondent la période de mue de leurs parents. Les poussins effectuent leurs premiers envols à ce moment-là. Ils accompagnent leurs parents en hivernage et restent avec eux jusqu'à la saison de ponte suivante. Les juvéniles sont aptes à se reproduire entre deux et trois ans.

Bernache du Canada cherchant un lieu pour nidifier. © Patrick Straub

Régime alimentaire de la bernache du Canada

La bernache du Canada est exclusivement végétarienne. Elle se nourrit d'herbes et de plantes diverses, de laîches, de graines de graminées sauvages et de céréales cultivées, ainsi que de baies. Elle ne dédaigne pas les insectes et les petits poissons. À proximité des villes, elle se rabat occasionnellement sur les poubelles.

Bernache du Canada et ses oisons dans un parc en Virginie. © gr8dnes, Flickr, cc by nd 2.0

Menaces sur la bernache du Canada

La population mondiale de bernaches du Canada est estimée entre cinq et six millions d'individus. Ce qui, compte tenu de sa large distribution géographique, la met quasiment à l'abri de toute menace de déclin, bien que ce soit une espèce chassable. Ses effectifs sont d'ailleurs en expansion constante.

Vol US Airways 1549 sur le fleuve Hudson. L’avion avait percuté une troupe de bernaches du Canada, ce qui a provoqué l’accident. © Greg L, Wikipédia, cc by 2.0

Le saviez-vous ?

Le 15 janvier 2009, le vol US Airways 1549 a heurté une troupe migratoire de bernaches du Canada lors de son décollage de l'aéroport de laGuardia à New York. Les moteurs subissent alors une importante baisse de puissance, qui a amené le pilote à amerrir en catastrophe sur le fleuve Hudson pour ne pas s'écraser. Le sang-froid du professionnel a sauvé la vie de 155 passagers et membres d'équipage.

Cela vous intéressera aussi