Cette méduse est une espèce inconnue, découverte durant la mission Wiring Abyss 2012, à 1.978 m de profondeur. © Neptune Canada, CSSF, cc by nc sa 2.0

Planète

En vidéo : rencontre avec la vie des abysses au large du Canada !

ActualitéClassé sous :océanographie , zoologie , abysse

L'Ocean Network Canada a mené la mission Wiring Abyss 2012 pour câbler la plaine abyssale au large de l'île de Vancouver. Cette vaste région est devenue un véritable réseau de surveillance des profondeurs. Mais la vie marine la plus étrange et fascinante s'y développe tranquillement. Voici en vidéo quelques spécimens abyssaux qu'ont rencontrés les océanographes canadiens durant leur mission.

La mission Wiring Abyss 2012 s'est déroulée au large de la côte ouest de l'île de Vancouver, au Canada. Cette croisière scientifique à bord du bateau R/V Thomas G. Thompson avait pour objectif de maintenir le câblage de diverses plateformes qui surveillent les abysses. À des profondeurs supérieures à 5.000 m, il existe un vaste réseau de surveillance installé par les chercheurs canadiens. Du 27 mai au 28 juin 2012, les océanographes devaient assurer la maintenance de certains appareils. Voici en vidéo les meilleures rencontres qu'ils ont faites avec les espèces des abysses.

L'Ocean Networks Canada comprend les réseaux de câblage Venus et Neptune au Canada. Ces réseaux permettent la surveillance des fonds abyssaux pour la recherche océanique profonde et en technologie. Il permet en outre d'observer en temps réel les écosystèmes, les ressources, les risques naturels et la conservation marine. Dans cette vidéo, quelques rencontres incongrues dans les abysses. © Ocean Networks Canada

Durant l'expédition, les océanographes ont installé une antenne d'alerte au tsunami, qui est le premier de son genre. Le système est en forme d'étoile et dispose de quatre bras ultrasensibles. Ce sont des capteurs de pression qui permettront d'affiner la simulation de l'arrivée des vagues aux côtes dans les modèles de prévision. Des capteurs d'oxygène ont également été positionnés. Ils mesurent le profil vertical de la teneur en oxygène de l'océan.

Si la mission Wiring Abyss 2012 est une mission d'appareillage, c'est aussi une précieuse source d'observation de la vie marine abyssale. Raies, crabes, poissons et mollusques en tout genre s'approprient les instruments de mesure que l'Homme ajoute à leur environnement. La plupart des espèces ne voient jamais la lumière du jour, et sont très difficiles à observer en profondeur. Étranges, parfois effrayantes, ces formes de vie fascinent le plus souvent. La vidéo propose donc une étonnante rencontre. En quelques lignes, voici les séquences à ne pas manquer :

  • une anémone qui s'accroche au câble d'un des appareils pour augmenter ses chances de capter une proie (00:28) ; 
  • une prolifération d'araignées de mer (01:10) ;
  • une donzelle (de la famille des Ophiidés) qui ne vit que dans les abysses (02:10) ;
  • une crevette rouge vif (02:35) ;
  • une méduse « dinner plate », ou « grande assiette » (02:37) ;
  • une grande chaîne de siphonophores (ces chaînes peuvent atteindre 40 m de long) ;
  • une seiche qui apprécie l'instrument de mesure (04:20) ;
  • un concombre de mer, très inhabituel (05:28) ;
  • un évent, fumeur des abysses (06:57).
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi