Climat : un abribus s'enflamme spontanément en Angleterre

Classé sous :Réchauffement climatique , Royaume-Uni , Abribus

Cet été, le réchauffement climatique se fait singulièrement sentir sur chaque continent. Les îles, comme le Royaume-Uni, n'ont aucune raison d'être épargnées. En voici la preuve. Le 19 juillet dernier, un abribus a spontanément pris feu à Chelmsey Wood, une commune jouxtant Birmingham, au centre de l'Angleterre. Fait de plexiglas, celui-ci a nécessité l'intervention des pompiers pour éteindre les flammes. Mais une de ses parties basses a eu le temps de fondre sous l'effet de la chaleur.

Personne n'a été blessé lors de l'incident, lequel suscite beaucoup d'interrogations... Le plexiglas, selon ses constructeurs, peut résister jusqu'à 70, voire 80 °C. Il n'est supposé fondre qu'autour des 200 °C. Alors, comment cet événement a-t-il pu se produire ? Ce jour-là, les températures avoisinaient les 30 °C dans la région. D'après nos confrères d'IFLScience, la combinaison d'un air ambiant trop chaud et d'un angle particulier de la lumière frappant le plexiglas a pu créer un départ de feu. Les rayons du soleil auraient été réfléchis le long de l'intérieur du plexiglas, entraînant une augmentation rapide de la température du cadre métallique et la fonte de la vitre.

Au service national de météorologie anglais, le Met Office, le Dr Will Lang a souligné que, non seulement « les impacts du changement climatique provoquent une augmentation de la fréquence et de la gravité des épisodes de chaleur extrême », mais aussi que cette chaleur frappe directement la santé des habitants ainsi que les infrastructures de transport -- entre autres choses...

D'année en année, le réchauffement climatique aggrave le nombre de départs de feu et leur intensité. © yelantsevv, Adobe Stock
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview avec Jean Jouzel : Quelles seront les répercussions du réchauffement climatique sur notre société ?  Dans une interview, Jean Jouzel, célèbre paléoclimatologue, nous énonce les répercussions du réchauffement climatique sur nos modes de vie.