Hawaï : une île a disparu après le passage d’un ouragan

Classé sous :ouragans , hawaï , île hawaïenne

East Island, une île hawaïenne, a été engloutie sous les flots après le passage de l'ouragan Walaka, un monstre de catégorie 5 qui a fait rage dans le Pacifique de fin septembre à début octobre. Les images satellites avant-après fournies cette semaine par le US Fish and Wildlife Service laissent sans voix : l'île, une bande de sable de 120 m de large sur 1 km de long, a été rayée de la carte par l'onde de tempête (la hausse du niveau de la mer) provoqué par Walaka.

East Island, malgré sa taille modeste, était la deuxième plus grande île du banc de sable de la Frégate française, situé dans les îles hawaïennes du Nord-Ouest. (Image satellite prise en mai 2018.) © US Fish and Wildlife Service, DP

East Island, ou ce qu'il en reste, gît désormais sous les flots. Elle comptait parmi les îles hawaïennes du Nord-Ouest et faisait partie du Monument national marin de Papahānaumokuākea, une zone protégée inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. L'île était un écosystème vital pour des espèces marines en danger : les tortues vertes venaient y pondre et les phoques moines y donner naissance à leurs petits. Sa disparition est de mauvaise augure pour d'autres îles menacées par l'élévation du niveau marin, les ouragans et autres conséquences du changement climatique.

L’ouragan Walaka a eu raison d’East Island, une île hawaïenne, au début du mois d’octobre 2018. La tempête a balayé les sédiments qui formaient l’île. Ceux-ci se sont déposés au nord d’East Island, au niveau de la barrière de corail. (Image satellite prise en octobre 2018.) © US Fish and Wildlife Service, DP