Ce vendredi 15 mars, des centaines de milliers de jeunes à travers le monde vont participer à la « Grève pour le climat » pour protester contre le changement climatiquechangement climatique et appeler les gouvernements à réagir immédiatement avant qu'il ne soit trop tard. Le mouvementmouvement s'inspire des « Fridays for Future » (« Vendredis pour l'avenir ») initiés en 2018 par la jeune activiste environnementale suédoise Greta Thunberg, qui du haut de ses 16 ans vient d'être nominée pour le prix Nobel de la Paix 2019. Il sera suivi par des milliers de collégiens, de lycéens et d'étudiants partout en France.

Ce samedi 16 mars, dans l'Hexagone uniquement, une autre mobilisation pour le climatclimat, adressée cette fois à l'ensemble des citoyens, entend maintenir la pressionpression : la « Marche du Siècle ». Une centaine d'organisations ont appelé à y participer, dont Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l'Homme (FNH), Greenpeace France et OxfamOxfam France, à l'origine de la pétition « l'Affaire du Siècle », qui ont déposé un recours en justice contre le gouvernement ce 14 mars pour inaction.