Dans 60 ans, les habitants de Washington, habitués à un climatclimat tempéré et à des hivershivers rigoureux pourraient subir toute l'année le climat subtropical humideclimat subtropical humide du Mississippi actuel. Dans une étude publiée dans Nature Communications, des chercheurs ont analysé le climat attendu dans 540 villes nord-américaines en 2080, cherchant ensuite le climat le plus approchant dans des villes d'aujourd'hui. Résultat: si les émissionsémissions de CO2 continuent à augmenter tout au long du XXIe siècle, « le climat des zones urbaines d'Amérique du Nord sera semblable, en moyenne, au climat contemporain de lieux à 800 km de là ».

Sans réduction des émissions de CO<sub>2</sub>, le climat des villes d'Amérique du Nord pourrait ressembler d'ici 2080 au climat de ville situées 800 km plus au sud. © Matthew Fitzpatrick/<em>University of Maryland Center for Environmental Science</em>
Sans réduction des émissions de CO2, le climat des villes d'Amérique du Nord pourrait ressembler d'ici 2080 au climat de ville situées 800 km plus au sud. © Matthew Fitzpatrick/University of Maryland Center for Environmental Science

Un citadin d'aujourd'hui devrait « conduire environ 800 km vers le sud pour trouver un climat similaire à celui attendu dans sa ville d'origine en 2080 », commente l'un des auteurs, Matt Fitzpatrick, de l'université du Maryland. Les chercheurs mettent également à disposition une carte interactive, la décrivant comme « un moyen intuitif de sensibiliser l'opinion publique aux conséquences du changement climatique », qui s'accompagne « d'effets secondaires importants » : risques d'augmentation des prix alimentaires, de pénuries d'eau, d'inondationsinondations, de maladies, avec par exemple le déplacement vers le Nord d'espècesespèces tel que le moustique tigremoustique tigre.

Voir aussi

Voir la carte interactive