Planète

En vidéo : Snowball, le cacatoès qui danse – vraiment !

ActualitéClassé sous :zoologie , biologie , youtube

Il était déjà une vedette de YouTube quand un neurobiologiste a découvert, stupéfait, ses performances artistiques. Snowball, le cacatoès danseur de l'Illinois, est devenu depuis une curiosité scientifique et a inspiré une autre étude, qui démontre des capacités similaires chez plusieurs espèces, dont les éléphants.

Snowball, un cacatoès à huppe jaune, apporte la preuve que les humains ne sont pas les seuls à avoir le sens de la musique. © Irena Schulz, Bird Lovers Only Rescue Inc.

Publiés sur YouTube, les exploits dansants de Snowball ont connu un énorme succès. L'oiseau s'agite et joue de ses pattes sur l'air de Everybody, une chanson du groupe Backstreet Boys. L'effet est saisissant, donnant l'impression que l'animal suit réellement le rythme du morceau. Les cacatoès sont connus pour leur comportement complexe et leurs facéties lorsqu'ils sont devenus animaux de compagnie.

Mais de là à danser... Neurobiologiste au Neurosciences Institute de San Diego (Californie), Aniruddh Patel a découvert avec stupéfaction la prouesse de ce cacatoès à huppe jaune (Cacatua galerita eleonora). Dans un travail récent, ce chercheur avait émis l'hypothèse que ce don qu'ont les humains à danser en musique est lié à notre capacité à imiter les sons et, plus précisément, qu'il doit exister un lien particulier entre les systèmes auditif et moteur. Si cette hypothèse est juste, il pourrait être intéressant de regarder de plus près les perroquets et autres cacatoès qui, justement, sont particulièrement doués pour les imitations.

Aniruddh Patel a voulu en savoir plus sur Snowball et a contacté ses propriétaires, qui habitent aux Etats-Unis, dans l'Illinois. Le neurobiologiste a soumis l'oiseau à un exercice plus difficile. Sa chanson préférée lui a été diffusée avec un tempo variable. Si le cacatoès ne fait que s'agiter mécaniquement lorsqu'il entend de la musique, le changement de rythme n'aura aucun effet sur sa gestuelle. Mais ce n'est pas le cas. Comme on le constate sur la vidéo, Snowball accélère ou ralentit en conséquence. Il coordonne donc ses mouvements avec la musique.


Snowball le cacatoès danse sur la musique des Backstreet Boys et accorde ses mouvements au tempo, mesuré ici en BPM, que l'on pourrait traduire par battements par minute.
© Aniruddh Patel et al.

Imitation et sens du rythme

Le chercheur a longuement observé le comportement de l'oiseau et décrit son analyse dans la revue CurrentBiology. Ce travail en a inspiré un autre, diffusé simultanément dans la même publication. Adena Schachner, spécialiste du comportement à la Harvard University, s'est tout d'abord intéressée à Alex, un Perroquet Gris d'Afrique, très doué pour les imitations sonores. Elle et ses collègues ont démontré que, comme Snowball, Alex parvenait très bien à danser en rythme.

L'équipe a ensuite passé en revue un millier de vidéos diffusées sur YouTube et montrant des animaux en train de danser. On en trouve en effet de toutes sortes, des chiens, des chats, des chimpanzés...

Mais leurs gesticulations ne résistent pas à une analyse fine. Adena Schachner et ses collègues n'ont retenu que quelques cas où l'animal semble réellement adapter ses mouvements au rythme de la musique. Tous ces danseurs non humains étaient des spécialistes de l'imitation, essentiellement des perroquets. Tous sauf un car l'équipe a sélectionné aussi un éléphant d'Asie... Or, on connaît un de ces pachydermes, décrit en 2005, qui se montrait capable d'imiter le bruit d'un camion.

« Il semble bien que l'imitation vocale et le sens du rythme reposent sur les mêmes bases neurologiques » conclut Adena Schachner dans le magazine en ligne de Science.

Cela vous intéressera aussi