Dans la nature, les talents d’imitation de certains animaux leurs permettent de se dissimuler ou de dissuader leurs prédateurs de s’en prendre à eux. Parmi ces imitateurs, les poulpes peuvent se révéler de véritables artistes, voire des faussaires. La preuve en vidéo.
Cela vous intéressera aussi

Dans les fonds sableux de la Mer des Caraïbes, les organismes sont très exposés. Nul abri n'est là pour les dissimuler ou les protéger des prédateurs.

Les poulpespoulpes utilisent donc leur corps extrêmement plastiqueplastique pour se dissimuler ou pour paraître ce qu'ils ne sont pas. Si l'on savait déjà que deux espècesespèces de l'océan Indien imitent des flets (poissonspoissons plats du genre Platichthys sp), c'est la première fois que cette capacité est observée chez un céphalopodecéphalopode de l'Atlantique.

C'est ainsi que Macrotritopus defilippi, qui utilise ses talents de transformiste de multiples façons, a été filmé en flagrant délit de faux et usage de faux.


Macrotritopus defilippi imite l’apparence et la nage d’un flet. © R. Hanlon, mis en ligne sur YouTube par mblwoodshole

Macrotritopus defilippi imite le flet jusque dans les moindres détails. Son apparence, y compris la texturetexture de son corps, sa manière de nager, sa vitessevitesse, tout y est.

La question que se posent maintenant les scientifiques est : pourquoi imiter un flet ? Peut-être pour dégoûter les prédateurs qui préfèrent la chair tendre des céphalopodes et ne raffolent guère des plats rigides et pleins d'arêtes...