Un requin rampe sur les fonds marins d’Indonésie. Comme le chabot, Hemiscyllium halmahera ne nage presque pas, mais se déplace à même le sol en marchant sur ses nageoires.

La famille des hémiscyllidés, les requins-chabots, accueillent une nouvelle espèceespèce. Long de seulement 70 cm, Hemiscyllium halmahera compte parmi les plus petites espèces de ce groupe. Le poissonpoisson, découvert à proximité de l'île indonésienne Ternate, dans l'archipelarchipel des Moluques, fait l'objet d'une description complète dans la revue Aqua International Journal.

Ce petit requin se distingue en particulier par son étrange façon de se déplacer. Il se meut exclusivement en rampant, à l'aide de ses nageoires pectorales et pelviennes. Deux spécimens ont été capturés par l'équipe du biologiste Gerald Allen, chercheur au Western Australian Museum. D'après l'ichtyologiste, le petit Hemiscyllium halmahera se distingue des autres membres de la grande famille des hémiscyllidés par sa coloration brune parsemée de groupes de 2 à 3 taches polygonales sombres, de taches blanches petites et plus éparpillées sur le corps.

D'après sa description, ce petit requin-chabot est proche de l'Hemiscyllium galei, que l'on trouve en Papouasie occidentale. On ne peut dire à ce jour s'il est endémiqueendémique à l'Indonésie ou bien s'il peut se rencontrer dans d'autres régions du monde.