Les énergies propres, ça coûte cher. Nous sommes nombreux à en être convaincus. Pourtant, des chercheurs nous l’assurent aujourd’hui, cette idée est fausse. Passer à un système énergétique zéro carbone à base d'énergies renouvelables est possible et rentable.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quels sont les 5 types d'énergies renouvelables ? L'énergie solaire peut être thermique ou photovoltaïque. L'eau transporte de l'énergie, quand elle coule en rivières, quand elle circule dans l'océan ou quand elle s'agite à la surface de la mer. L'atmosphère est une machine thermique géante dans laquelle des éoliennes peuvent puiser. Enfin, sous nos pieds, la chaleur de notre planète est à portée de forage. Voici le tour d'horizon de ce qu'il est convenu d'appeler les énergies renouvelables.

Si nous espérons maintenir le réchauffement climatique anthropique sous la barre des 2 °C au-dessus des températures préindustrielles, nous devons décarboner notre production d'énergie d'ici 2050. La bonne nouvelle du jour en la matièrematière nous vient de l'université d’Oxford (Royaume-Uni). Selon une étude qui vient tout juste d'être publiée, ce basculement dans un monde sans énergiesénergies fossiles pourrait se révéler triplement gagnant.

« Accélérer la transition vers les énergies renouvelables est désormais le meilleur des paris. Et pas seulement pour la Planète », assurent les chercheurs. Ils ont en effet analysé des milliers de scénarios pour arriver à la conclusion qu'une transition rapide -- tout à fait possible selon eux -- permettrait de disposer de plus d'énergie qu'actuellement et d'élargir l'accès à cette énergie à plus de personnes dans le monde. Le tout avec des coûts inférieurs à ceux du système actuel à base d'énergies fossiles.

Les coûts des énergies renouvelables ont chuté ces dernières années. © Mark Roser, OurWordlInData.org
Les coûts des énergies renouvelables ont chuté ces dernières années. © Mark Roser, OurWordlInData.org

Les coûts des technologies renouvelables en chute libre

Parce que le coût des énergies propres a diminué beaucoup plus rapidement que ne le prévoyaient les modèles. Deux fois plus vite concernant l'énergie solaire, par exemple. Et que le déploiement de ces énergies à grande échelle continuera de faire chuter les coûts.

L'étude montre aussi que les coûts des technologies associées -- les technologies de stockage ou d'électrolyseélectrolyse nécessaires pour pallier notamment l'intermittence des énergies renouvelables de type solaire ou éolien -- sont également susceptibles de baisser de manière spectaculaire. De quoi, au final, réaliser une économie d'au moins 12.000 milliards de dollars par rapport aux modèles qui comptent sur les énergies fossiles. « L'idée selon laquelle le passage à une énergie propre et verte sera douloureux, coûteux et signifiera des sacrifices pour nous tous est omniprésente. Mais elle est tout simplement fausse », concluent les chercheurs.