La plus importante pollution au dioxyde d'azote (NO2) jamais observée au monde apparaît nettement au-dessus de la Chine, particulièrement de Pékin et du nord-est du pays. Cette carte, qui a été obtenue au moyen du satellite de l'ESA Envisat, reflète les conséquences de la croissance économique spectaculaire de la Chine ces dix dernières années.
Cela vous intéressera aussi

Issu des industries lourdes et du transport routier, donc essentiellement de source humaine, le NO2 engendre la production d'ozoneozone dans la troposphère. Une exposition excessive à ce gazgaz entraîne des séquellesséquelles pulmonaires et respiratoires.

"Tandis que les colonnes de dioxyde d'azoteazote qui s'élèvent au-dessus de l'Europe occidentale, de l'Europe de l'Est et de la côte Est des Etats-Unis apparaissent stables ou même en légère régression, il y a augmentation nette et significative au-dessus de la Chine", relève John Burrows, de l'Institut de physiquephysique de l'environnement de Brême, responsable de l'observation en rayonnement UVUV, IR et visibles au moyen de l'instrument Sciamachy d'Envisat.