Planète

Facteurs géographiques et émissions de gaz à effet de serre

ActualitéClassé sous :Terre , dioxyde de carbone , changement climatique

Les pays à climat froid et à faible densité démographique émettent une quantité significativement plus importante de dioxyde de carbone, élément contributeur clé au changement climatique, d'après les recherches menées par Eric Neumayer, de la London School of Economics.

Facteurs géographiques et émissions de gaz à effet de serre

Neumayer s'est basé sur des données concernant 163 pays. Les économistes expliquent généralement les différences d'émissions de dioxyde de carbone en recourant à l'indicateur du revenu par habitant, ce qui les amène à conclure à un accroissement des émissions avec l'augmentation des revenus, mais à un taux décroissant. Les facteurs géographiques n'ont guère été pris en compte jusqu'à maintenant dans l'explication des différences d'émissions.

De faibles températures, entraînant des besoins plus importants en chauffage, signifient des émissions plus importantes en dioxyde de carbone. En outre, ces émissions sont plus fortes dans de grands pays aux populations dispersées, en raison de leurs besoins en transport, que dans de plus petits pays à forte densité de population. Les pays bénéficiant d'abondantes ressources en énergies renouvelables, par exemple l'énergie hydroélectrique, sont aussi moins émetteurs.

Cela vous intéressera aussi