Phénomène exceptionnel, une tornade de feu s'est brièvement formée au Brésil, dans l'Etat de São Paulo. En cause une sécheresse exceptionnelle.
Cela vous intéressera aussi

Tourbillonnantes, enroulées sur elles-mêmes à la manière de la poussière d'une tornade, les flammes se sont élevées à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Cette colonne incandescente progressait lentement, faisant monter sa fumée très haut et brûlant tout sur son passage. Tout autour, les ventsvents tournant atteignaient des vitessesvitesses très élevées. Des téléphones portables étaient là pour immortaliser l'événement.


Le phénomène n'a duré que quelques minutes mais il est impressionnant... et très exceptionnel. Cette tornade enflammée s'est élevée à plusieurs dizaines de mètres (200 m selon certains) et les vents tournant autour auraient atteint 160 km/h. Comme une tornade de poussière, elle est restée très localisée et s'est évanouie en quelques minutes mais les terres brûlées témoignent encore de son passage. (Vidéo de RT diffusée sur YouTube.)

Cet événement très rare vient d'arriver à Araçatuba, au Brésil, dans l'Etat de São Paulo. C'est une tornadetornade de feufeu (devil fire, en anglais) et le phénomène peut être catastrophique : en 1923, le séismeséisme de Kanto, qui avait sévèrement touché plusieurs villes, dont Tokyo, avait généré une tornade de ce genre, de taille gigantesque qui aurait tué quelque 38.000 personnes en un quart d'heure.

La tornade brésilienne était, elle, modeste, et s'est contentée de brûler la végétation. Une sécheressesécheresse importante sévit actuellement dans cette région, au nord-ouest de la ville de São Paulo. Avec environ 25%, l'humidité de l'air est de l'ordre de celle du Sahara.