La saison cyclonique est déjà bien entamée dans l’Atlantique nord, et pourtant aucun cyclone n’a été enregistré jusqu’à présent. Humberto, une tempête tropicale, pourrait bien devenir demain le premier ouragan de la saison…
Cela vous intéressera aussi

Voilà une année franchement exceptionnelle pour le nord de l'océan Atlantique. À la mi-septembre, la saisonsaison cyclonique est déjà bien avancée, mais on ne détectait jusqu'à aujourd'hui toujours pas de cyclonecyclone. Depuis que les satellites ont commencé à enregistrer l'activité nuageuse dans les années 1960, la saison d’ouragans ayant débuté le plus tardivement était celle de 2002 : le premier cyclone, Gustav, s'était développé seulement le 10 septembre.

Va-t-on dépasser le record cette année ? Peut-être bien. En effet, actuellement, au large du Cap-Vert, la tempête tropicale Humberto devrait se renforcer ce soir et devenir un ouraganouragan de catégorie 1. Tout est une question d'heures. Humberto est né ce weekend, sous forme de dépression tropicale. Comme beaucoup, il a vu le jour à proximité de l'archipelarchipel, mais cette fois-ci, il s'est développé un peu plus à l'est que d'ordinaire. En conséquence, jusqu'à mardi soir, il est prévu que des oragesorages aient lieu au Cap-Vert, avec des cumuls de précipitationsprécipitations qui pourront atteindre 100 à 150 mm en moins de 24 h. On peut par ailleurs redouter une houle cyclonique de trois à quatre mètres.

En quittant la zone du cap, Humberto va rencontrer des eaux tropicales plus chaudes et devrait alors se renforcer en ouragan de catégorie 1. S'il sera sûrement le premier ouragan de la saison, Humberto n'est pas à craindre, car les prévisions suggèrent qu'il devrait rester localisé au large. En revanche, la tempête tropicaletempête tropicale Gabrielle, qui a sévi la semaine dernière, s'est renforcée et devrait atteindre cette nuit la République Dominicaine. Finalement, ce sera surtout une tempête tropicale qu'il faudra surveiller, et non le premier ouragan de la saison.