Planète

Des fourmis soldats se jettent du nid avec leurs intrus !

ActualitéClassé sous :insectes , fourmis , Madagascar

Lorsqu'un indésirable est capturé, la fourmi soldat Malagidris sofina, à Madagascar, n'hésite pas à se laisser tomber avec lui du haut de son nid pour l'en extraire. Une fois au sol, elle remonte à la colonie. Cette stratégie radicale de défense est nouvelle pour la science car les fourmis recourent généralement au saut pour se déplacer ou pour fuir un prédateur.

Au cœur d'une colonie de Malagidris sofina, une fourmi d'une autre espèce est introduite à la pince. Un soldat emporte alors l'intruse aux abords du nid en forme d'entonnoir et se jette avec elle dans le vide. © Jackson Helms, Université d'Oklahoma

Les fourmis malgaches Malagidris sofina, endémiques de l'île, n'ont pas le vertige. Sur des falaises d'argile ou rocheuses, elles construisent des nids dont l'entrée forme un entonnoir horizontal, à une hauteur du sol évaluée entre 10 centimètres et 3 mètres.

Lorsqu'un envahisseur se risque dans une de ces fourmilières, un soldat l'agrippe et saute pour l'en expulser. Après l'avoir libéré au sol, le garde du corps remonte à la colonie sain et sauf (voir la vidéo).

Pour les chercheurs, il s'agit d'une tactique de défense originale et très efficace. Pour la tester, ils ont introduit dans de telles cheminées 78 individus d'un nid rival ou appartenant à une autre espèce. Dans 33 des cas d'intrusion, les soldats se sont battus avec les gêneurs, en particulier les potentiels prédateurs de leurs congénères. Dans la moitié des cas, ils les ont approchés du bord de l'entonnoir et les ont entraînés avec eux par-dessus bord.

« Je ne connais pas d'autres fourmis vivant dans le sol qui sautent comme cette espèce », déclare Stephen Yanoviak, un spécialiste des fourmis de l'université de Louisville dans le Kentucky, aux États-Unis. Et si des fourmis arboricoles sont connues pour sauter de branche en branche ou au sol, ajoute-t-il, c'est en vue d'échapper à leurs prédateurs.

Malagidris sofina est une fourmi confinée à une zone restreinte de forêt, au nord-ouest de Madagascar. L'espèce est désormais menacée d'extinction par la destruction de son habitat, pourtant défini comme un haut lieu mondial de la biodiversité tropicale. © April Nobile, antweb.org

Les entonnoirs ventilent l'intérieur de la fourmilière

Ce nouveau comportement de défense, rapporté dans le journal Insectes Sociaux, a été découvert alors que les scientifiques supposaient initialement les entonnoirs être un moyen de lutte contre les visiteurs inopportuns. Or, au cours de leurs tests, toutes les fourmis introduites sur ces entrées se sont révélées potentiellement aptes à atteindre l'intérieur de la colonie.

Deux autres fonctions de ces entonnoirs ont également été évaluées. S'ils aident à détourner l'eau de pluie pour garantir l'imperméabilité du nid, les auteurs estiment que de simples tubes auraient la même efficacité.

En revanche, ces constructions évasées aèrent six fois mieux le cœur de la colonie où les fourmis produisent un dangereux volume de dioxyde de carbone« Les échanges gazeux peuvent expliquer l'évolution récurrente des entrées d'entonnoir dans plusieurs lignées de fourmis, en particulier chez les espèces en falaise », est-il conclu dans l'article.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi