Un article publié dans Nature confirme ce que l’on savait déjà depuis plusieurs années : l’or de nos lingots et bijoux provient du Grand bombardement tardif survenu il y a environ 4 milliards d’années. Il a donc été apporté sur Terre par des astéroïdes, après la formation de la Terre et de la Lune.
Cela vous intéressera aussi

L'or, tout comme le platineplatine, est considéré comme un élément hautement sidérophilesidérophile par les géologuesgéologues, c'est-à-dire qu'il a tendance à se trouver associé à du ferfer dans les minérauxminéraux des roches. Comme de plus il est plus lourd que le fer, tout l'or de la TerreTerre aurait dû se retrouver dans son noyau ferreux lors de la différentiationdifférentiation de la Terre, moins de 100 millions d'années après sa naissance. Sa présence dans la croûte terrestrecroûte terrestre était donc une énigme.

Mais depuis des années, on sait que l'or est d'origine extraterrestre tout comme le platine. Il a été apporté sur Terre par les astéroïdesastéroïdes lors du Grand bombardement tardifGrand bombardement tardif (ou Late Heavy Bombardment : LHBLHB en anglais), une période théorique de l'histoire du Système solaireSystème solaire s'étendant approximativement de 4,1 à 3,9 milliards d'années, durant laquelle se serait produite une notable augmentation des impacts météoriques ou cométaires sur les planètes telluriquesplanètes telluriques.

Cela vient d'être confirmé à nouveau par des travaux publiés dans Nature (voir le lien au bas de l'article) et portant sur le rapport des abondances de deux isotopesisotopes du tungstènetungstène dans des roches de la région d'Isua au Groenland. Ces roches figurent parmi les plus anciennes, avec un âge estimé à 3,8 milliards d'années. Celles analysées se seraient formées à partir d'un magmamagma, dans le manteaumanteau, plus ancien que l'époque du LHB. Le rapport 182W/184W mesuré est plus élevé que celui des roches actuelles. Selon les géochimistes, c'est exactement ce à quoi il fallait s'attendre si le manteau et la croûte terrestre étaient bien dépourvus d'or. Celui-ci ne serait donc arrivé qu'à l'occasion du LHB.