Planète

En bref : le séisme qui a secoué le Pakistan a atteint une magnitude de 6,4

ActualitéClassé sous :géologie , séisme , pakistan

Actuellement de 160 morts, le bilan semble devoir être revu à la hausse. La secousse a été violente et les premières constatations montrent de très nombreuses destructions d'habitations dans plusieurs villages.

Le séisme a touché une région montagneuse à l'ouest du Pakistan, près de la frontière afghane. © USGS

C'est un séisme de magnitude 6,4 qui a touché le sud-ouest du Pakistan mercredi tôt dans la matinée (mardi à 23 h 10 en temps universel), surprenant dans leur sommeil des milliers de personnes. L'épicentre se situe à 60 kilomètres au nord-nord-est de Quetta, la capitale de la province du Balouchistan, qui jouxte l'Afghanistan. L'Institut de géophysique américain situe l'hypocentre à quinze kilomètres de profondeur. Le séisme, suivi par une douzaine de répliques, a été ressenti jusqu'à la ville de Kandahar, en Afghanistan, distante de 185 kilomètres.

Carte de la zone de l'épicentre. Le trait noir représente la frontière entre le Pakistan (en bas) et l'Afghanistan (en haut). Cliquez sur l'image pour agrandir. © USGS

Le bilan des victimes et des dégâts matériels est loin d'être fait. Un porte-parole du gouvernement de la province estime, selon l'AFP, que six mille personnes auraient perdu leur maison et rapporte que dans la région de Ziarat, à 60 kilomètres de l'épicentre, à 50 kilomètres de Quetta, « huit villages ont été très durement touchés et beaucoup de zones restent isolées ». Selon les informations obtenues par l'AFP, un village (Wam) a été totalement rasé.
Les maisons individuelles, construites pour la plupart en terre séchée, n'ont pas résisté aux secousses et aux glissements de terrain.

Cela vous intéressera aussi