Un tremblement de terre d’une magnitude de 5,8 a de nouveau touché ce matin le nord de l’Italie, neuf jours après le séisme de la région de Bologne. Le bilan fait état de dix morts.
Cela vous intéressera aussi

Neuf jours après le séisme qui avait frappé le nord de l’Italie le 20 mai, dont l'épicentreépicentre se situait à près de 40 km de Bologne, une violente secousse, due à un séismeséisme estimé à 5,8 par l'USGS, a touché la même région ce matin à 7 h 00 TU (9 h 00 en heure française).

L'épicentre se trouve en Émilie-Romagne, à 3 km de la ville de Medolla et, selon l'USGS, le séisme s'est produit à 9,6 km de profondeur. La secousse, violente, a été ressentie jusqu'à MilanMilan (d'après le correspondant de l'AFP) mais aussi vers Bologne où les réfugiés du tremblement de terreterre du 20 mai l'ont nettement perçue.

La région touchée par le précédent séisme a d'ailleurs subi de nouveaux dégâts, affectant notamment des bâtiments fragilisés par la secousse d'il y a neuf jours. Une dépêche de l'AFP établit en début d'après-midi le bilan à dix morts, la plupart dus à l'écroulementécroulement de bâtiments.