Près de trois ans après le tremblement de terre de L’Aquila, un nouveau séisme vient de frapper l’Italie ce 20 mai 2012. D’une magnitude de 6, il a causé la mort d’au moins 6 personnes et provoqué la destruction de nombreux immeubles et monuments historiques. La crainte est désormais que surviennent d'importantes répliques. Plusieurs, de magnitude supérieure à 3, ont déjà eu lieu. 
Cela vous intéressera aussi

Près de trois ans après le tremblement de terreterre de L'Aquila (magnitudemagnitude 6,3), l'Italie vient à nouveau d'être victime d'un séisme majeur qui a cette fois touché le nord du pays. Les habitants de la région de Ferrare ont ressenti une violente secousse durant plus de 20 secondes ce 20 mai 2012 à 4 h 04 (heure locale). L'épicentreépicentre aurait été localisé à proximité de la ville de Composanto, à un peu moins de 40 km au nord de Bologne. D'une magnitude de 6 (selon USGS), ce séisme aurait pris naissance à 5,1 km de profondeur. 

Le bilan provisoire est déjà lourd. Au moins 6 morts ont été dénombrés. De nombreux immeubles ont également été touchés (voir les témoignages photographiques sur le site du CSEM) et se sont partiellement ou totalement effondrés. Plusieurs monuments historiques, dont la tour de l'horloge de Sant'Agostino et le château d'Este, ont été fortement endommagés. Plus de 3.000 personnes ont dû être évacuées et relogées dans diverses infrastructures. La météométéo particulièrement défavorable a aggravé certains dégâts, avec des ventsvents violents qui ont soufflé toute la journée du 20 mai.

De nombreuses répliques ont déjà eu lieu, dont 24 rien que cette nuit, certaines d'une magnitude supérieure à 3, et donc nettement ressenties par la population. Des centaines de personnes n'ont pas hésité à passer la nuit de dimanche à lundi dans leur voiturevoiture, à l'abri de toute chute éventuelle de bâtiments ou de débris.