Planète

Appareils ménagers : la France pourrait économiser 5,7 milliards de kWh

ActualitéClassé sous :développement durable , Appareil ménager , économie d'énergie

Lave-linge ou réfrigérateur, les appareils électroménagers actuels consomment moins que ceux construits il y a une décennie. Le Gifam le démontre, quantitativement, dans le Guide de l'Innovation.

Les vieux appareils électroménagers : est-il rentable de les changer ? Les fabricants d'appareils électroménagers le disent... © Eco-Systèmes

5,7 milliards de kWh pourraient être économisés en France en remplaçant les appareils électroménagers de plus de dix ans par des appareils récents, selon une estimation réalisée par le Gifam (Groupement Interprofessionnel des Fabricants d'Appareils d'équipement Ménager).

Le groupement fait paraître son Guide de l'Innovation, dans lequel il rappelle les bénéfices environnementaux mais aussi financiers des nouveaux appareils électriques à usage domestique.

L'ouvrage revient sur dix ans d'innovation technologique ayant permis de rendre les appareils électroménagers plus efficaces et moins énergivores. A l'aide d'images et de chiffres, le Guide de l'Innovation présente les économies d'eau et d'électricité, les gains de temps, les avantages en confort d'utilisation, en sécurité ou en réduction des nuisances sonores, réalisés entre 1998 et 2008.

Oublier le repassage

Par exemple, le livret explique qu'en 1998, les sèche-linge étaient classés en majorité dans la catégorie F contre A aujourd'hui, grâce à une économie d'énergie de 66%. Au total, par an, les consommateurs économisent 51,48 euros grâce les nouveaux appareils plus économes.

Le gain de temps n'est pas négligeable non plus. Le Gifam estime que pour quatre lessives par semaine, on passe 1 h 30 à étendre le linge. Avec des sèche-linge électriques plus efficaces, les Français peuvent gagner 78 heures de loisirs supplémentaires par an. Le temps de repassage est, pour sa part, divisé par deux grâce au développement de la fonction défroissage.

Le Guide de l'Innovation rappelle au fil de ses pages qu'en une décennie, la consommation électrique des réfrigérateurs a été divisée par trois, la consommation d'eau des lave-linge et lave-vaisselle a diminué de moitié, les tables induction permettent de faire bouillir de l'eau en deux fois moins de temps et la facture globale d'un foyer équipé en électroménager a pratiquement été divisée par deux.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi