Le Grand Murin ou Myotis myotis est une espèce de chauve-souris que vous pourriez observer si vous vivez en Europe. © JAH, Adobe Stock
Planète

Les bébés chauves-souris babillent comme des bébés humains

ActualitéClassé sous :Chauve-souris , Langage , Évolution

[EN VIDÉO] L'étonnante langue de la chauve-souris  Lorsque la chauve-souris glossophage de Pallas s’approche d’une fleur, l’afflux sanguin des papilles à la surface de sa langue augmente. Elle s’allonge ensuite rapidement et permet à l’animal de boire le nectar avec une vitesse et une précision sans commune mesure. Découvrez en vidéo cet étonnant phénomène. 

Pas évident à imaginer que les Hommes et les chauves-souris aient un point en commun, mais c'est pourtant ce qu'a découvert une équipe de chercheurs. Les bébés de ces deux mammifères peu apparentés apprennent de la même façon à utiliser leurs cordes vocales, en produisant des babillements !

Le babillement est une étape importante dans l'apprentissage du langage chez les humains. Comme nous, les chauves-souris ne naissent pas en sachant « parler », mais leur vie repose encore plus que la nôtre sur les vocalises. En effet, les chiroptères utilisent comme vous le savez peut-être l'écholocation pour se déplacer et trouver de la nourriture, car leur vision est très mauvaise. Elles produisent aussi des bruits aigus pour communiquer dans le cadre de la reproduction ou de la territorialité.

L'étude, dont les résultats ont été publiés dans Science, a été menée sur l’espèce Saccopteryx bilineata, communément trouvée en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Les chercheurs ont enregistré avec des appareils à ultrasons les vocalises de bébés chauves-souris et puisque les sons qu'ils produisent sortent des fréquences audibles pour nous, ils ont dû être analysés et triés visuellement en les comparant à celles des adultes. Les auteurs ont ainsi découvert que les babillements des bébés chauves-souris et humains étaient caractérisés par les huit mêmes éléments, par exemple des répétitions ou la rythmicité. 

Les babillements ouvrent des portes

« Même s'il y a des millions d’années de différentes voies évolutives entre les chauves-souris et les humains, il est remarquable de voir un comportement vocal aussi similaire, menant au même résultat - l'acquisition d'un large répertoire vocal », s'émerveille Ahana Fernandez, coauteure de l'étude et écologiste en comportement animal au Musée d'histoire naturelle de Berlin. C'est aussi la première fois que des babillements d'autres mammifères ont été enregistrés !

Les babillements entraînent les cordes vocales pour pouvoir ensuite s'en servir à l'âge adulte, et ces répétitions permettent même aux chauves-souris de réussir à produire des sons totalement développés. Cette découverte ouvre plein de possibilités de recherche. Tout d'abord, étudier comment les espèces communiquent entre elles et comment se passe l'apprentissage (de la communication ou d'autre chose) chez elles, et aussi quelles sont les conditions favorables. Elle ouvre les yeux sur le fait que l'apprentissage vocal pourrait avoir des mécanismes très similaires chez un éventail d'espèces. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !