Au parc national de Loango (Congo), des chimpanzés ont été observés se réunissant pour tuer des gorilles. Un comportement qui surprend les chercheurs. © Patrick Rolands, Adobe Stock
Planète

Des chimpanzés se sont organisés pour tuer des gorilles : pourquoi ?

ActualitéClassé sous :animaux , Chimpanzé , Gorilles

-

Dans la nature, il y a des prédateurs qui s'attaquent à leurs proies. Mis à part ces situations, la violence interspécifique est plus rare. Mais des chercheurs ont observé récemment, dans un parc national au Congo, des chimpanzés se réunissant en bandes pour attaquer et tuer des gorilles.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Live : la cohabitation est-elle toujours possible entre hommes et grands singes après la crise du coronavirus ?  Futura a invité Fabien Quétier, ingénieur agronome et docteur en écologie au bureau d’étude Biotope, et Nicolas Granier, docteur en écologie et primatologue également pour Biotope, à partager avec nous leurs expériences de cohabitation avec des grands singes. 

Dans certaines régions d’Afrique, des chimpanzés cohabitent avec des gorilles. C'est le cas au parc national de Loango, au Congo, par exemple. Et depuis que les chercheurs de l'Institut Max-Planck d'anthropologie évolutive (Allemagne) étudient le comportement des chimpanzés à l'état sauvage dans ce parc - c'est-à-dire depuis plus de 15 ans -, ces derniers avaient toujours eu des interactions très pacifiques avec les gorilles. Parfois ludiques, même.

Mais les primatologues rapportent aujourd'hui qu'ils ont été les témoins d'attaques mortelles de chimpanzés sur des gorilles. Une première dans la nature. Des attaques qui les ont ébranlés et dont ils espèrent découvrir maintenant les facteurs déclenchants.

Des grands singes en compétition

Les chercheurs ont d'abord entendu des cris de chimpanzés qu'ils ont attribués à une rencontre typique entre des individus de communautés voisines. Mais ils ont ensuite entendu des battements de poitrine, caractéristiques des bruits faits par des gorilles. À y regarder de plus près, les chercheurs ont découvert que les chimpanzés s'étaient alliés pour attaquer les gorilles. Cela s'est produit par deux fois. Des attaques qui ont tout de même duré 52 et 79 minutes. Si les dos argentés - les mâles dominants - et les femelles ont réussi à s'échapper, deux bébés gorilles ont été tués par les chimpanzés.

Pour comprendre les raisons de ces attaques, les chercheurs devront encore étudier un peu plus les populations de grands singes dans le parc national de Loango. Mais ils envisagent que ce comportement pourrait être dû à une compétition pour la nourriture de plus en plus importante ou au déclin de la productivité de la forêt tropicale causé par le changement climatique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !