Les orchidées ont besoin de lumière et d'une température adaptée, et d'un arrosage sans excès. © Underworld, Fotolia

Maison

Comment entretenir des orchidées chez soi ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , plante d'intérieur , orchidée

De retour de la jardinerie, vous avez rapporté de belles orchidées ? Appréciées pour leur élégance et leur beauté, ces fleurs d'exception ont depuis longtemps séduit les amoureux des plantes et du jardinage. Cependant, un entretien particulier s'impose afin de les préserver.

Nombreuses sont les variétés d'orchidées, leurs fleurs existent en diverses formes et en une large palette de coloris. Il faut savoir maîtriser la lumière et l'arrosage, deux paramètres essentiels à la santé et la survie des orchidées.

Entretenir une orchidée Dendrobium, l’arbre de vie

L'arbre de vie s'incruste dans nos intérieurs pour apporter une touche de douceur et de raffinement. Pour favoriser son développement, cette orchidée venue des régions tropicales et subtropicales de l'Asie apprécie la lumière. Placez-la dans un endroit éclairé sans toutefois l'exposer à une lumière trop forte. Une température d'environ 18 °C est idéale pour son épanouissement. Quant à la technique d’arrosage, vaporisez ses feuilles avec de l'eau non calcaire lorsqu'elles paraissent sèches. Arrosez également les racines une fois par semaine en été et deux fois par mois en hiver. Faites attention à ne pas les imbiber d'eau, car un excès d'arrosage peut leur nuire. L'idéal est d'égoutter une ou deux minutes après l'arrosage.

Apprécier l'orchidée Phalaenopsis, l'orchidée papillon

D'après le langage des fleurs, l'orchidée papillon est offerte à une femme pour lui dire qu'elle est la « perfection incarnée ». Si quelqu'un vous l'a offerte, soyez à la hauteur de cet éloge. Prenez soin de ce petit trésor en la plaçant dans un endroit éclairé, sans trop de lumière ni de fort courant d'air, et tenez-le éloigné des légumes et des fruits mûrs, le gaz d'éthylène émis par ces plantes engendre la chute des boutons. L'orchidée Phalaenopsis a besoin de deux arrosages par semaine en été et un tous les 7 à 10 jours en hiver. Utilisez une eau non calcaire. Cette orchidée appréciera une brumisation des feuilles et des racines.

L'orchidée est une fleur élégante. Ici, Phalaenopsis ou orchidée papillon. © F. Marre, Rustica

Choyer le Paphiopedilum, le sabot de Vénus

Originaire du sud-est asiatique, le sabot de Vénus est une orchidée qui attire le regard. Les feuilles du Paphiopedilum ont besoin d'un arrosage en pulvérisation de temps en temps. Priorisez les eaux non calcaires pour préserver la beauté de la fleur. Un bain d'eau tiède est également recommandé pour cette plante, à raison d'une fois tous les 7 jours ou 10 jours. En outre, elle apprécie les températures de plus de 15 °C.

Prendre soin de l’orchidée aérienne, Vanda

L'orchidée aérienne, appelée également Vanda, est une autre petite merveille à chouchouter. En violet, elle apporte de la couleur à l'intérieur. En blanc, elle incarne la pureté et offre un repos visuel après une succession de couleurs. Quelle que soit la couleur choisie, sachez que cette orchidée est la plus facile à entretenir. Elle peut aussi bien être plantée en pot qu'en terre. Cette plante aime l'éclairage, du moment que le soleil n'est pas trop fort. Un bain d'eau tiède tous les 3 ou 4 jours est aussi indispensable. La durée recommandée pour le bassinage est de 10 minutes.

Préserver la beauté du Miltonia, l’orchidée pensée

L'orchidée pensée apprécie particulièrement l'eau et la lumière. À la différence de ses pairs, elle peut être arrosée 1 à 2 fois dans la semaine. Son engrais et sa terre ne doivent pas être desséchés. Néanmoins, faites attention aux excès d'eau. Par ailleurs, les feuilles du Miltonia sont à humidifier régulièrement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Comment les insectes pollinisent-t-ils les plantes ?  Qu’est-ce que la pollinisation ? Colin Fontaine, chercheur au CNRS, nous explique cette organisation collaborative entre les plantes à fleurs et les animaux, en particulier les insectes.