Les mastics-colles à base de polyuréthane ou MS polymère permettent de coller, reboucher, jointoyer la plupart des matériaux. Ces produits tout terrain sont particulièrement résistants et supportent facilement les charges lourdes. ©Adobe Stock
Maison

Comment choisir un mastic-colle polyuréthane ou MS polymère ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , mastic colle , polyuréthane

En bricolage, il n'est pas rare de devoir coller, fixer, jointoyer des matériaux de même nature ou totalement disparates. Pour faciliter la tâche des bricoleurs, les fabricants ont développé les mastics-colles. MS polymère ou polyuréthane ? Il n'est pas si simple de s'y retrouver.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : mais pourquoi la colle... colle ?  Qui n’a jamais utilisé de colle pour réparer un objet ? Derrière cette démarche anodine, se cache une interaction complexe entre les atomes de la matière. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, comment la colle... colle. 

Face à l'offre pléthorique proposée par les fabricants (Bostik, Sader, Sika, Pattex...), choisir un mastic-colle peut relever du casse-tête, le référencement des produits n'étant pas toujours très clair. D'un côté, se trouvent les mastics (acrylique, silicone) utilisés pour réaliser des joints d’étanchéité et du rebouchage. De l'autre, les colles assurent uniquement le collage d'éléments de différentes natures (bois, pierre, terre cuite...). À la croisée des chemins, les mastics-colles sont des produits 2 en 1. Résistants mécaniquement au cisaillement et à la traction, ils peuvent coller des charges lourdes, jointoyer, reboucher, calfeutrer...

Le mastic-colle polyuréthane : une polyvalence incontournable

Doté d'une bonne tenue dans le temps (pas loin de 20 ans), un mastic-colle polyuréthane polymérise au contact de l'humidité de l’air. Il adhère sur la plupart des matériaux (bois, PVC, béton, terre cuite, pierre, faïence...) à l'exception du polystyrène, du Teflon®, du polyéthylène(PE) et du polyéthylène (PP). Souple, sa résilience est telle qu'il ne craint ni les intempéries ni l'eau et les UV. Selon les fabricants, il peut même être utilisé sur un support humide. En collage, s'il supporte des charges lourdes, elles doivent être étayées le temps de la prise complète. Disponible en différentes teintes, sauf translucide, il peut être peint. Pour trouver un défaut, il faut chercher dans sa composition. Bien qu'elle ne soit pas dangereuse pour la santé, la formulation d'un mastic-colle polyuréthane révèle (en très faible quantité), des traces d'isocyanates, un agent chimique allergène.

Polyuréthane ou MS polymère, ces mastics-colles s'utilisent aussi bien en intérieur qu'en extérieur et sur la plupart des matériaux. Collage des charges lourdes, jointoiement, calfeutrage… Rien ou presque ne les arrête. ©Sika

Les mastics-colles MS polymère ou hybride : la solution tout confort

Bien qu'un peu plus onéreux, les mastics MS polymère (ou hybride) ont le vent en poupe. À base de polymère modifié, avec un composé silicé (silane), leur formulation ne contient pas de solvants et d'isocyanates. Produits « propres » pour l'environnement et les utilisateurs, les mastics-colles MS polymère durcissent également au contact de l'humidité de l'air. Ils adhèrent sur tout type de support, sec comme humide (non ruisselant), poreux ou non. Compatibles avec la plupart des peintures, ils peuvent être peints après polymérisation. En comparaison avec les mastics-colles polyuréthane, les mastics-colles MS polymère possèdent une meilleure résistance aux U.V et offrent une prise quasi immédiate, un point important lors du collage verticale d'objets lourds car cela évite de devoir les étayer. Disponibles dans différentes teintes ou bien translucides, ils peuvent également être peints après polymérisation. Une petite restriction quand même : la version translucide s'utilise en intérieur car elle n'aime pas les U.V.

Une application sous conditions

Conditionnées en cartouche, ces deux familles de mastics-colles s'utilisent avec un pistolet extrudeur. Selon les besoins, il suffit de déposer un cordon en forme de serpentin ou de déposer des plots de mastic-colle espacés de 15 cm environ. Si le temps de polymérisation diffère d'un fabricant à l'autre, l'application d'un mastic-colle répond aux mêmes règles afin que le produit conserve toutes ses caractéristiques. Ainsi, le support doit être non friable, propre et sain, préalablement dégraissé et dépoussiéré.
 

  • Un mastic-colle polyuréthane possède une très bonne résistance face aux conditions climatiques.
  • Un mastic-colle MS polymère est plus cher à l'achat mais son application et son lissage sont des plus faciles.
  • Le temps de prise initial (Tack) est à prendre en compte pour le collage des charges lourdes.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !