Fonctionnement et utilité de l'adoucisseur d'eau. © artbokeh, Adobe Stock
Maison

Adoucisseur d’eau : à quoi sert-il et comment fonctionne-t-il ?

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , adoucisseur d'eau , eau du robinet
 

Selon l'Insee, un foyer français de 2,5 personnes consomme en moyenne 329 litres d'eau par jour, soit environ 120 mètres cubes d'eau par an. Ces chiffres impressionnants, permettent de comprendre clairement que l'usage quotidien de l'eau est, de toute évidence, primordial ! L'utilisation d'un adoucisseur d'eau dans un foyer paraît donc opportun au quotidien.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un incroyable procédé pour transporter de l'eau douce par voie maritime  Certaines régions de notre planète disposent de beaucoup d’eau douce alors que d’autres en manquent. Pour pallier ce problème, des chercheurs espagnols ont développé une étrange solution : une poche permettant de transporter facilement et efficacement de l’eau par voie maritime. Découvrez-la grâce à la chaîne Euronews, dans ce nouvel épisode de Futuris. 

Un adoucisseur d'eau est un dispositif qui permet à un foyer d'obtenir une eau douce dépourvue de calcaire et de tartre. Son installation préserve les canalisations et les équipements qui fonctionnent avec de l’eau du robinet. Plus douce, l'eau est aussi de bien meilleure qualité pour la peau.

Quel adoucisseur d’eau choisir et pour quel usage ?

Un adoucisseur d'eau au sel améliore le TH (titre hydrotimétrique) de l'eau pour qu'elle soit douce. Il est souvent installé dans des régions où l'eau est dure. Pour connaître la dureté de l'eau et donc sa teneur en calcium et en magnésium qui engendreront, à terme, du calcaire et du tartre, il existe différentes méthodes :

  • consulter de sa facture d'eau ;
  • utiliser des kits d'analyse du TH de l'eau ;
  • questionner la mairie de la commune concernée.

Avant d'opter pour un type d'adoucisseur, il est essentiel de prendre en compte la dureté de l’eau et la consommation du foyer. En effet, la capacité d'un adoucisseur d’eau s'exprime en litre. Par exemple, pour une famille de quatre personnes, une eau entre 20 et 25 TH nécessitera un appareil de 10 litres. Si la dureté se situe entre 40 et 45 TH, il sera opportun d'installer un adoucisseur de 22 litres.

 Une eau douce, dépourvue de calcaire et de tartre, préserve les appareils électro-ménagers, les canalisations mais est également moins agressive pour la peau. © Viktoriia, Adobe Stock

Existe-t-il plusieurs types d’adoucisseurs d’eau ?

Il existe deux principaux types d'adoucisseurs présents sur le marché : l'adoucisseur d'eau avec sel (le plus répandu) et l'adoucisseur d'eau sans sel. L'adoucisseur d'eau avec sel fonctionne selon le principe d'échange d'ions grâce à une résine. Celui sans sel agit avec un fonctionnement électromagnétique, il est plus écologique car ne possède pas de résine, difficilement recyclable.

Comment fonctionne un adoucisseur ?

Ce type d'appareil est installé en amont des robinets. Un adoucisseur sans sel possède une bonbonne qui contient des billes en résine chargées d'ions en sodium. Lorsque l’eau du robinet parvient dans l'adoucisseur, les ions responsables du tartre (calcium + magnésium) vont « chasser » les ions sodium des billes en résine. Ces dernières jouent un rôle d'échangeur d'ions en fixant le calcium et le magnésium, transformant l'eau dure en une eau douce.

S'ensuit une étape dite de régénération pour permettre aux billes de résine alors saturées de se charger de nouveau en ions de sodium. Cette phase, automatique puisque programmée, ne permet normalement pas à l'appareil de délivrer de l'eau traitée. Mais la grande majorité des modèles sont pourvus d'un by-pass automatique pour éviter de priver les utilisateurs de la maison !

Un adoucisseur sans sel va avoir pour but de modifier la polarité des ions de calcium et de magnésium. Ils ne seront donc pas supprimés et le TH de l'eau restera identique, mais ils engendreront un dépôt moindre. L'adoucisseur d'eau sans sel va d'ailleurs plutôt jouer un rôle anti-calcaire ou anti-tartre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !