Maison

Le Corbusier : la cabane de rondins, son œuvre ultime

Diaporama - Le Corbusier, l'architecte français du social
PhotoClassé sous :Maison , architecte , Le Corbusier
Le Corbusier : la cabane de rondins, son œuvre ultime
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

En 1951, alors que la Riviera se pare déjà de villas somptueuses, Le Corbusier fait édifier son cabanon en rondin de bois à Roquebrune-Cap-Martin, dans les Alpes-Maritimes, sur le sentier du littoral méditerranéen... L'architecte est alors âgé de 64 ans. Ce cabanon est son « château sur la Côte d'Azur », un carré de 3,66 mètres de côté et de 2,26 mètres de haut, soit environ 13 m2. Une porte, trois fenêtres avec vue sur mer...

Pourrait-on dire qu'il a fait le tour de la question architecturale ? Cette réalisation est une cellule minimale, fonctionnelle, écologique avant l'heure, la quintessence de ses réflexions. Il applique ici son « modulor », son concept inventé en 1944, une unité de mesure standardisée basée sur la morphologie humaine pour calculer l'espace vital procurant un confort maximal. Le plan a été dessiné en ¾ d'heure, bourré d'astuces nichées dans les cloisons en bois, dans les meubles ; ici, les espaces répondent à des fonctions : dormir, manger, se laver, travailler, ranger. Le tout résumé aux quatre coins d'une seule pièce.

C'est dans cet endroit, en 1965, qu'il trouvera la mort. Un dernier exercice de style pour un homme qui souhaitait se dépouiller du superflu et qui « cherchait la poésie dans la rigueur ».

Le cabanon de Le Corbusier à Roquebrune-Cap-Martin, Alpes-Maritimes. © Tangopaso, Wikimedia Commons, Domaine public