Au début des années 1960, aux environs de Saint-Étienne, à Firmigny (Loire), les travaux du plus grand ensemble architectural d'Europe ont débuté mais Le Corbusier mourra bien avant que la fin des chantiers. Ce complexe urbain se compose d'une Maison de la culture (1961 à 1965) dont la toituretoiture est une voûte inversée, édifiée dans le but de rendre accessibles à tous « les œuvres du génie humain », d'un stade et d'une piscine ; une unité d'habitation avec école maternelle équipée d'un |13fd1b76e51a1be50551e26021012db9|-terrasseterrasse et d'une église (notre photo) complètent cet ensemble. Les travaux de l'édifice religieux commencèrent en 1970, interrompus en 1978, puis ce qui ressemblait en l'état à un blockhaus sera finalement achevé en 2006. Le bâtiment avait pour objectif de faire le lien entre la cité ouvrière et le centre-ville. L'église peut recevoir 400 personnes.

C'est un carré d'une base de 25 mètres de côté, dont les mursmurs s'élèvent à 33 mètres de hauteur et forment un cônecône dont le sommet est raboté. Le système de récupération des eaux de pluie s'enroule autour et cache astucieusement les ouvertures horizontales et un mur percé de trous composant par le jeu des rayons du soleilsoleil une très belle constellation d’Orion. Cette coque hyperbolique où se trouve une nefnef très dépouillée concentrant tous les regards vers l'autel, étonne encore par la juste disposition de ses canons de lumièrelumière et par son acoustique qui offre dix secondes d'écho.

Église Saint-Pierre de Firminy © lapin.lapin, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0