Maison

Le crépi décoratif pour un intérieur de caractère

Dossier - Revêtement mural : faire le bon choix
DossierClassé sous :décoration , Maison , revêtement mural

-

La superficie du local, sa hauteur sous plafond et sa luminosité conditionnent le choix décoratif du revêtement mural. Voici un tour d'horizon des revêtements muraux afin de bien les choisir.

  
DossiersRevêtement mural : faire le bon choix
 

Utilisant les textures et les ombres pour produire un effet décoratif recherché, le crépi d'intérieur est disponible dans de nombreuses couleurs. Selon le style recherché, on utilisera différents outils lors de sa finition.

Le crépi d'intérieur peut donner du caractère à une pièce. © Yatra, Shutterstock

Le crépi n'est pas réservé qu'aux murs extérieurs, il peut également se faire décoration d'intérieur ! Si vous souhaitez redonner du caractère et de la couleur à vos murs, le crépi d'intérieur est idéal et peut-être plus original que la peinture ; c'est aussi une question de goût.

Si vous optez pour ce revêtement mural, voici les conseils pour réussir sa mise en œuvre.

Outils et matériaux nécessaires

  • Des bâches en plastique
  • Du ruban adhésif de masquage
  • Une brosse métallique
  • Du papier de verre ou une ponceuse
  • Une taloche souple
  • Un couteau à enduire
  • Un rouleau
  • Une éponge, une spatule ou encore un rouleau nid d'abeille (l'outil de finition est à choisir en fonction de l'effet désiré)
  • De l'enduit de rebouchage et durcisseur de surface si votre mur à besoin d'un rafraîchissement
  • Un primaire d'accrochage
  • Un crépi décoratif d'intérieur prêt à l'emploi

Première étape : la préparation de la pièce

Installez des bâches sur votre sol pour le protéger. Une fois cette précaution prise, masquez au ruban adhésif vos plinthes, interrupteurs et autres prises de courant afin de bien les protéger du crépi. Un détail important : assurez-vous qu'une seule fenêtre de la pièce soit ouverte, vous éviterez ainsi de créer un courant d'air qui poserait préjudice à votre travail.

Deuxième étape : la préparation de la surface

Commencez par retirer l'ancien revêtement. S'il s'agit de papier peint, il faudra alors le décoller, avec un agent mouillant ou à la décolleuse. S'il s'agit de peinture il faudra la poncer au papier abrasif ou à la ponceuse pour de plus grande surfaces.

Si vos murs sont écaillés, enlevez les parties abîmées en les frottant avec une brosse métallique. Il faut ensuite appliquer un enduit de rebouchage puis un durcisseur de surface. Enfin, passez au rouleau une sous-couche de primaire d'accrochage.

Troisième étape : le crépi

Commencez par humidifier l'ensemble de vos outils (taloche et couteau à enduire) afin d'éviter qu'ils n'accrochent. Vous pouvez ensuite mettre le crépi sur la taloche, à l'aide du couteau. Appliquez ensuite le crépi sur le mur avec une épaisseur d'environ 1,5 cm, en commençant en hauteur. Lorsque vous effectuez cette opération, pressez en insistant bien sur la taloche tout en remontant doucement sur le mur.

Application du crépi d'intérieur. © bricoleurdudimanche.com

Dernière étape : les finitions

Une fois le crépi taloché, travaillez sa finition avec l'outil de votre choix en fonction de l'aspect désiré. Attention : vos mouvements et la pression appliquée sur l'outil doivent être constants et uniformes afin d'avoir un rendu le plus homogène possible.

Source : Bricoleur du dimanche.